lundi 22 août 2016

Les mémoires du dernier cycle tome 3 : Raïza Bellica l'appel de la Banshee, Westley Diguet

Titre original : Les mémoires du dernier cycle tome 3 : Raïza Bellica l'appel de la Banshee
Auteur :
Westley Diguet

Résumé : 15 ans se sont écoulés depuis la fin de la guerre qui opposait l’armée d’Isabel à celle de Xann, l’ennemi de la Couronne de l’Ombre. Aujourd’hui, je suis une mère et une épouse, une sorcière et la Grande Prêtresse de mon clan. L’Alliance des Six n’a jamais été aussi forte… et ma famille autant exposée au danger. Lorsqu’une Banshee vous fait la grâce de vous prévenir d’un danger imminent, vous avez deux choix : en profiter pour vous préparer ou ne pas en tenir compte. J’ai opté pour le mauvais. Une vendetta se prépare dans les forêts autour du village, une bataille se profile à la lueur blafarde de la lune. Je vais y perdre beaucoup et le sang coulera. Les puissances de la magie se déchaineront dans un monde que je ne connais pas encore. Comme quoi, il n’y a pas d’âge pour apprendre... Je vous livre ici les plus terribles instants de ma vie.
Source : http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=71538



Avis personnel

Depuis la fin de la Guerre, Raïza et son clan ont vu passer quinze ans. Quinze ans où beaucoup de choses ont changé : Raïza est désormais chef de clan, femme et maman. Une sorte d’accalmie s'était posée sur son clan jusqu'au jour où une Banshee se présente à sa porte pour la prévenir : un grand danger plâne sur elle. Malheureusement pour Raïza, cela n'a pas suffi et tout recommence. Des vies sont en jeux et Raïza est au coeur du conflit. Comment va-t-elle survivre ? Les pertes seront-elles énormes ?


Encore une nouvelle histoire que nous offre Westley Diguet avec cette histoire centrée sur Raïza. Elle poursuit dans la droite lignée des premiers tomes, malgré son titre particulier.
J'ai eu un peu de mal à me plonger dans l'histoire car il m'a fallu retrouver mes marques dans ce monde et surtout, ré-appréhender les personnages qui ont tout d'un coup grandi sans que l'on n'y assiste. Mais j'y suis parvenue et ça a été épique ! Je ne peux pas dire merveilleux, l'histoire est éprouvante nerveusement autant pour nous que pour les personnages.
Ici, nous côtoyons de nouvelles races surnaturelles et l'auteur étoffe son univers.

Nous changeons de point de vue : Selena Rosa n'est plus, c'est maintenant Raïza qui prend le premier rôle. Si au début j'ai été perdue, j'ai rapidement retrouvé la jeune femme que Selena avait rencontrée. Elle a mûri, elle a pris en confiance en elle et en ses pouvoirs et cela se voit et nous ravit.
La famille reste encore et toujours un élément important dans l'histoire que Westley Diguet nous divulgue. Tout comme la diversité. 

J'ai trouvé ce tome plus sombre que les deux précédents (et il faut le faire) : les décisions sont encore plus dures à prendre car les personnages n'ont pas toutes les cartes en mains et c'est encore plus vicieux quand on voit les conséquences.

J'ai beaucoup de mal à parler de ce tome. Je m'en rends compte, ça fait plusieurs semaines que je planche sur cette chronique et je n'arrive pas à savoir par quel bout commencer. Il y a une sorte d'aura autour de "L'appel de la Banshee" qui lui confère un statut particulier et un peu hors-norme par rapport à la saga. J'ai lu les deux tomes suivants et je pense que je n'aurais pas le même problème pour la rédaction des chroniques correspondantes.

Pour résumer, "L'appel de la Banshee" est un troisième tome différent mais tout aussi bon que les précédents. L'écriture de Westley Diguet ravit encore une fois le lecteur et nous permet de découvrir l'étendue de l'univers de Selena Rosa.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire