mardi 24 mai 2016

I Hunt killers tome 3 : Sang pour sang, Barry Lyga

Titre français : I hunt killers tome 3 : Sang pour sang
Titre original : Blood of My Blood
Auteur :
Barry Lyga
Résumé : Touché par une balle en pleine jambe, Jazz se vide de son sang dans un garde-meuble de New York. Connie, sa petite amie, est entre les griffes de Billy Dent, son tueur en série de père. Quant à Howie, son équipier et meilleur ami, il gît inerte sur le sol de sa petite maison de Lobo's Nod.

Pourtant, tous trois doivent se relever, s'enfuir, lutter et mettre un terme à la folie de Billy Dent. Pour Jazz, l'enjeu est d'autant plus grand qu'il vient d'apprendre que sa mère, disparue des années plus tôt, est encore en vie. Et prisonnière de Billy.

Jazz a le courage et la force de la jeunesse, mais Billy a toujours un coup d'avance dans ce jeu macabre qu'il a lui-même inventé.

Il est temps de tuer le père.
Source : http://www.livraddict.com/biblio/livre/i-hunt-killers-tome-3-sang-pour-sang.html

Avis personnel

L'auteur nous a laissé à la fin du deuxième tome haletant quant au sort de nos trois adolescents. Allaient-ils s'en sortir ? Ni une, ni deux, j'ai continué sur ce troisième et dernier tome pour avoir les réponses à mes questions.

Je ne ferai pas de résumé car la quatrième de couverture nous en apprend énormément (peut-être même trop !) sur ce qui va se passer.

Je pense qu'on peut dire que ce dernier tome ravit le lecteur et ne le laisse pas dans le flou et l'ignorance. Une très bonne fin que nous a offert Barry Lyga. L'auteur a réussi à tenir trois tomes sur le même univers en gardant la même puissance de malaise et d'obscurité dans son récit. Il n'y a pas eu de baisse de rythme, il a maîtrisé avec talent son histoire et ses personnages. Un grand chapeau !
Encore une fois ici, être dans la tête de Jazz est très dérangeant, surtout dans ce tome 3 où il va frôler certaines limites qui le différenciaient de son père. Et pourtant, on est presque accro à son récit, à sa conscience et à son débat intérieur, c'est un peu glauque de le dire quand même.

Un nouveau personnage fait ici son apparition, enfin depuis la fin du tome 2 devrais-je être plus précise : la mère de Jazz. Son histoire et les conséquences de sa disparition et réapparition font l'effet d'une bombe dans le roman et j'ai été plus que surprise. Pourquoi ? Comment ? Mais pourquoi ?! Et le pire dans tout ça : tout est logique et d'une implacabilité froide.

Pour résumer, "I hunt killers" est une trilogie qui se doit d'être lue pour ceux qui aiment le genre policier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire