mercredi 2 mars 2016

Les vacances Rachel, Marian Keyes

Titre français : Les vacances de Rachel
Titre original : Rachel's holiday
Auteur :
Marian Keyes
Résumé : Elle se rêve star de la nuit new-yorkaise...
et se réveille dans la peau d'une accro à la coke. L'autoportrait drôle et touchant d'une jeune femme d'aujourd'hui qui se cache derrière l'humour et l'auto-dérision tandis que sa vie vire au fiasco. Jeune Irlandaise installée à New York, avide d'intégrer les milieux branchés, Rachel sort beaucoup, boit plus que de raison et abuse des cocktails cocaïne-valium, ingrédients indispensables à la fête. Son patron menace de la virer ? Ce ne serait pas le premier ! Luke, son boy-friend, ne supporte plus ses crises ? Elle lui a toujours trouvé un petit côté ringard ! Jusqu'au jour où, après avoir avalé un tube de médicaments, Rachel se retrouve à l'hôpital.
Luke choisit ce moment pour la larguer. Ses parents, paniqués, la rapatrient d'urgence en Irlande et l'envoient dans un centre de désintoxication, le Prieuré. La première humiliation passée, Rachel finit par se persuader qu'elle va vivre deux mois de vacances dans une résidence de luxe : à elle les massages, les enveloppements d'algues et le farniente au milieu des célébrités. La réalité, bien sûr, sera tout autre, et le choc d'autant plus rude...
Source : http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=107952


Avis personnel

Lorsque j'ai commencé ce livre, je n'avais pas lu la quatrième de couverture car c'était A2 qui me l'avait prêté, je voulais me faire une surprise totale. Je peux dire que j'ai bien réussi mon coup mais pas dans le bon sens...

Rachel est une jeune femme irlandaise qui adore faire la fête à New York et surtout prendre de la drogue mais elle n'est pas dépendante. Non. Ca aide juste à mieux faire la fête et c'est le monde autour d'elle qui ne la comprend pas. Jusqu'au jour où cela la mène à l'hôpital. Ses parents la ramènent en Irlande et lui font intégrer un centre de désintoxication. Celui-là même où des tonnes de célébrités viennent faire leur cure. Mais son entrée dans le centre va vite la faire déchanter. Va-t-elle se rendre compte de ce qu'elle est devenue ? Va-t-elle remettre les pieds sur Terre ?

J'aurais lu la quatrième de couverture, j'aurais quand même tenté l'aventure.
L'histoire est bien menée par l'auteur. On découvre à la fois ce que vis Rachel et son passé, ce qui l'a amenée là. On traverse avec elle les épreuves de la désintoxication et de la suppression de la bulle qu'elle avait autour d'elle. Mais le soucis vient de Rachel : je n'ai pas réussi à l'apprécier une seule seconde durant tout le livre. Pas une seule nanoseconde. De sa façon de penser à sa façon d'agir, elle m'a dégoûtée. Rachel est égoïste, égocentrique et vaniteuse. Et je n'ai pas trouvé qu'elle change un tant soit peu durant tout le bouquin. Même à la fin.

Vous l'aurez compris, « Les vacances de Rachel » a été pour moi une énorme déception. L'histoire aurait pu être bien si le personnage principal n'avait pas été aussi infect à mon sens.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire