mercredi 27 mai 2015

Les Originels tome 1 : La Naissance, Charlène Gros-Piron

Titre original : Les Originels tome 1 : La Naissance
Auteur :
Charlène Gros-Piron
Résumé : Cécile, Sébastian, Shaïna et Nicolas, quatre adolescents plus ou moins normaux, découvrent à quinze ans qu’ils ont été élus par les quatre pouvoirs primaires : l’Eau, le Feu, la Terre et l’Air, sans comprendre pourquoi, ni comment. Cécile Praesidia, représentante de l’Eau, vous ouvrira les portes de ce nouvel univers.
Les quatre adolescents vont rapidement découvrir qu’avoir des pouvoirs, c’est d’abord apprendre à les maîtriser pour ne pas commettre de catastrophe monumentale, car apparemment, ils servent de paratonnerre à embêtements. Des embêtements qui se présenteront sous forme de mercenaires, mandés pour les exterminer. Ils vont devoir faire le nécessaire pour survivre, tout en continuant à mener une vie aussi normale que possible, et en créant les liens qui les uniront au-delà de tout ce qu’ils avaient imaginé. Face à l’adversité, il ne reste plus grand chose si ce n’est l’amour, la loyauté, l’amitié… et l’humour.
Évidemment, il se pourrait bien que les choses ne se déroulent jamais comme on l’avait prévu.
Source : http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=92732


Avis personnel

Après le franc succès qu'a eu « Le Masque du Silence » auprès de moi et de moi, je ne pouvais pas louper la sortie du nouveau livre de Charlène Gros-Piron : « Les Originels tome 1 : la Naissance ». Impensable.

Cécile Praesidia a 15 ans et est en troisième au collège. C'est une jeune fille discrète qui cherche plus ou moins à se fondre dans la masse collégiale. Au contraire de sa meilleure amie, Shaïna, qui fait partie de la caste des populaires. Un beau jour, Cécile va se découvrir un nouveau pouvoir : celui de manipuler l'eau. Et elle ne sera pas la seule. Shaïna, Sébastian, Nicolas (deux garçons de leur collège) et elle détiennent les Quatres Pouvoirs élémentaires : le Feu, la Terre, l'Air et l'Eau. Comment ont-ils obtenus ces pouvoirs ? Pourquoi apparaissent-ils maintenant ? Que doivent-ils en faire ? Qu'est-ce qui se passe ?

Ce premier tome m'a fait passé un bon moment et j'en redemande encore. Charlène a su introduire ses personnages et son histoire avec brio. On les connaît, on comprend certaines choses mais il nous reste encore un certain nombre de questions sans réponses. Normal quand on sait que ce sera une trilogie. Dans ce premier tome, pourtant introductif, on retrouve tout de même une bonne part d'actions, de scènes sympathiques comme de scènes déchirantes. L'auteur a su enchaîner ces différents moments pour donner un rythme à l'histoire. On ne s'ennuie pas.
Il existe également un autre gros point positif, qui l'avait été également dans « Le Masque du Silence » : l'humour. Charlène a un humour explosif qui marche à la perfection avec moi. Elle parsème ses paragraphes de ces petites touches, pour un vrai régal. Car, bien qu'il y en ait, elle sait parfaitement le maîtriser. On n'en retrouve plus trace lors des moments dramatiques ou très difficiles. Il est là pour aider à l'histoire, pas juste pour distraire le lecteur.
Malheureusement, j'émets deux points négatifs quand à ce tome. Le premier est qu'on reste beaucoup trop dans le flou sur ce qui se passe. Je me rends bien compte qu'il faut absolument garder certaines choses secrètes pour les opus suivants, mais à la fin du livre, je me suis quand même demandée « okay, il se passe ça, mais pourquoi ? ». Je ne veux pas la réponse de suite, mais au moins quelques petits indices dispersés par-ci par-là, juste pour qu'on puisse essayer de s'imaginer la réponse. C'est juste un petit manque, j'attends de lire la suite pour décider si c'était vraiment un point négatif ou pas.
Le deuxième est plus personnel. Je me demande si c'est parce que je vieillis que j'ai ressenti ça mais ça m'a un peu dérangé. Dans ma tête, j'ai été incapable de leur attribuer l'âge de 15 ans. Par ce qu'ils traversent et leur façon d'agir ou de penser, je n'arrivais pas à leur donner moins de 17/19 ans. Oui c'est peu comme différence, mais je pense que ça joue sur la mentalité d'une personne. Je sais qu'ils ont un certain passé qui les a fait grandir, mais les idées et les pensées qui ressortent de ça était très mâture pour des jeunes au collège. Au final, même si ça m'a dérangé, ça ne m'a quand même pas empêché d'apprécier ma lecture.

On suit principalement nos quatre personnages principaux : Cécile, Shaïna, Sébastian et Nicolas. Ils ont tous un caractère différent, qui va avec leur pouvoir, comme on peut s'y attendre. L'auteur a su garder une constance et une harmonie avec l'élément qu'ils contrôlent tout le long du livre. Ils forment un tout et aucun ne m'a tapé sur le système ou créé en moi l'envie de lui donner des claques. Bien sûr, comme Cécile est notre intermédiaire avec son monde, on la découvre, elle, plus en détail grâce à ses pensées. Mais l'auteur n'a pas oublié de nous faire découvrir un bout du passé et du présent de ses autres héros pour qu'on puisse s'attacher à chacun d'entre eux.


Pour résumer, « Les Originels tome 1 : La Naissance » est un bon tome introductif de Charlène Gros-Piron, qui arrive à concilier découverte, action et sentiment. Il a quelques lacunes qui sont totalement surmontables. Il me tarde de me procurer la suite qui vient de sortir !

mardi 26 mai 2015

Veronica Mars: The Thousand Dollar Tan Line, Rob Thomas & Jennifer Graham

Titre original : Veronica Mars: The Thousand Dollar Tan Line
Auteur :
Rob Thomas et Jennifer Graham
Résumé : Ten years after graduating from high school in Neptune, California, Veronica Mars is back in the land of sun, sand, crime, and corruption. She’s traded in her law degree for her old private investigating license, struggling to keep Mars Investigations afloat on the scant cash earned by catching cheating spouses until she can score her first big case.

Now it’s spring break, and college students descend on Neptune, transforming the beaches and boardwalks into a frenzied, week-long rave. When a girl disappears from a party, Veronica is called in to investigate. But this is no simple missing person’s case; the house the girl vanished from belongs to a man with serious criminal ties, and soon Veronica is plunged into a dangerous underworld of drugs and organized crime. And when a major break in the investigation has a shocking connection to Veronica’s past, the case hits closer to home than she ever imagined.
Source : http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=91423


Avis personnel

Lorsque la série « Veronica Mars » a été diffusée sur nos écrans, j'en suis devenue fan. J'ai été triste lorsqu'elle avait été arrêtée, surtout vu la fin qu'on nous donnait. Puis le film est sorti, ravissant mon petit cœur de fan. Il nous donnait ce qu'on attendait, mais, comme la plupart, on en voulait encore. Donc, Rob Thomas, le scénariste de la série, a commencé à publier un livre « The Thousand Dollar Tan Line ». Par contre, ma lecture s'est faite en VO car le livre n'est pas encore sorti dans notre langue.

Veronica Mars est resté à Neptune pour s'occuper de la société de détective de son père qui peine encore à se remettre de son accident (ou plutôt tentative de meurtre). Elle ne cherche plus à repartir pour New York et exercer son métier d'avocate, le boulot de détective privé étant bien ancré dans ses veines, au grand dam de son paternel. Malheureusement, ça ne va pas fort, les contrats ne s'enchaînent pas et ils sont presque au bord de la faillite. Puis, Spring Break arrive avec son lot d'étudiants bourrés. Et une jeune fille disparaît. Mais pour le shérif, rien de grave, elle doit passer du bon temps avec un garçon, pas de quoi s'inquiéter. Sauf que la presse s'intéresse à l'affaire et la société représentant les commerçants de Neptune ne peuvent pas la laisser dénigrer leur ville, au risque de perdre leur seul revenu : le tourisme. Ils n'ont plus qu'un choix : engager un détective privé pour faire le boulot que le shérif ne fait pas. Mais Keith n'étant pas disponible, c'est Veronica qui s'en charge. Que va-t-elle découvrir lors de son enquête ? Comment va-t-elle pouvoir investiguer alors que la police entrave ses actions ?

Ma lecture a été intéressante. J'ai apprécié retrouver l'atmosphère de Neptune et l'esprit affûté de Veronica. L'histoire a été rondement mené, je suis allée de surprise en surprise, comme dans la série. Mais, bien que j'ai aimé, j'aurais préféré le voir adapter sur petit écran. Car je peux lui donner tous les points positifs que je veux, il manque quand même l'atmosphère. Là, on suit Veronica et voit par ses yeux. Alors que dans la série, on voit tout ce qui l'entoure, même ce qu'elle ne voit pas elle.
Au niveau des personnages, je pense qu'on peut dire que Rob Thomas a su garder l'essence même de ce qu'ils étaient, je les ai tous retrouvé comme je m'en rappelais. Sauf Logan. Sérieusement ? Comment peut-on écrire un livre sans mettre un bon tiers de Logan dedans ? Oui ce sera mon deuxième et dernier point négatif pour ce livre !


Pour résumé, un bon livre, agréable à lire et fidèle à l'esprit de la série. Malheureusement, cela ne compensera jamais la perte de la série.

lundi 25 mai 2015

Walking Disaster, Jamie McGuire

Titre français : Walking Disaster
Titre original : Walking Disaster
Auteur :
Jamie McGuire
Résumé : Avant de quitter ce monde, la mère de Travis lui a donné deux conseils : « Joue, et ne cesse jamais de te battre pour ce que tu désires. »
Favori des combats clandestins de toute la région, Travis a mis à profit une partie de l’adage. Mais entre cette violence et les histoires d’un soir, il ne reste aucune place pour l’amour… pas plus que pour la déception.
Alors qu’il se croit invincible, la rencontre d’Abby va faire vaciller toutes ses certitudes…
Il est grand temps de faire vraiment la connaissance de Travis Maddox
Source : http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=74307

Avis personnel

Bien que ma chronique de « Beautiful Disaster » ne soit pas positive, je me suis quand même laissée tenter par sa suite « Walking Disaster », que l'on m'a prêté.

Ici point de nouvelle histoire, on reprend le premier tome mais du point de vue de Travis. On va suivre sa première rencontre avec Abby et ce qu'il va ressentir et penser tout du long de leur histoire.
Résumé facile pour une fois !

Qu'en dire ? Vous vous en doutez, rien d'original dans l'histoire car l'auteur a bien entendu rien changé de son récit originel. Heureusement d'ailleurs. Enfin... Je pense que cet avis sera très court car il va reprendre tout ce que j'ai dit dans celui pour le premier tome.
« Walking Disaster » est un livre addictif, vous le commencez, vous n'avez pas envie de le lâcher avant d'avoir tourner la dernière page. Encore une fois, j'ai avalé les 300 dernières pages (oui sur 400, ce sont quand même les dernières) dans la soirée, en finissant à 3h du matin. Je pense qu'on peut vraiment dire que Jamie McGuire arrive à écrire des histoires qui captivent son lectorat. Malheureusement, je fera les même reproches que pour le précédent : trop de violence, de mauvaises idées véhiculées et une histoire d'amour malsaine. Si je ne réfléchis pas, j'accroche totalement à l'histoire et à la romance. Par contre, une fois qu'on analyse ce qui en ressort, pour moi c'est très malsain. Alors pourquoi j'ai continué de lire ? Parce que l'auteur sait nous embarquer dans une frénésie de lecture, sait anesthésier le cerveau pour ne pas qu'on se rende compte de la portée de ce qu'on lit.

Je pense que je vais aller au contraire de ce que j'ai pu lire sur les différents blogs : je n'ai pas trouvé Travis encore plus « attirant » dans ce tome. Au contraire, ça m'a conforté dans l'idée que l'histoire était malsaine.
Au contraire d'Abby qui est restée pareil à elle-même.

Pour résumer, encore une nouvelle fois, Jamies McGuire aura su rendre une histoire addictive pour le lecteur et me séparer en deux car je ne supporte pas les idées véhiculées par son livre.

vendredi 22 mai 2015

Un grand amour peut en cacher un autre, Kristan Higgins

Titre français : Un grand amour peut en cacher un autre
Titre original : Fools rush in
Auteur :
Kristan Higgins
Résumé : « Pour attirer le regard d'un homme incarnant la perfection masculine, je savais qu'il allait me falloir exploiter mon potentiel au maximum. Bien entendu, je n'imaginais pas une seule seconde réussir à me métamorphoser en cygne, toutefois j'étais bien décidée à me transformer au moins en… je ne sais pas, moi… en oie du Canada ! »

Depuis qu’elle a quatorze ans, Millie flashe (sans succès mais avec une persévérance sans faille) sur le beau, le sublime, le parfait Joe Carpenter. Ses études de médecine terminées, elle retourne s’installer dans sa petite ville d'Eastham au bord de l’océan, dans la région de Cape Cod, bien décidée cette fois à conquérir celui qu’elle considère comme l’homme de sa vie, et la perfection incarnée sur la terre. Après beaucoup d’efforts (jogging à la limite de l’hyperventilation, régime sans pitié, séances chez un coiffeur à la pointe de la mode capillaire, révision intégrale de sa garde-robe…), Millie parvient — enfin ! — à allumer une étincelle de convoitise dans le regard de Joe. Sauf que rien, mais alors rien du tout, ne se passe comme elle l’avait rêvé…
Source : http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=100920


Avis personnel

Reçu en cadeau de ma copine de livre et fournisseuse officiel de livres (merciiiii encore!!), « Un grand amour peut en cacher un autre » est ma dernière lecture (au moment de rédiger cet article) de Kristan Higgins, mon auteur de romance favorite! Chaque nouvelle lecture est aussi addictive et passionnante que la précédente.

Millie est un brillant médecin trentenaire qui revient vivre dans sa ville natale pour y exercer. Ce choix est motivé par plusieurs raisons : l'envie de retrouver sa famille mais surtout, tenter de trouver le grand amour. Enfin, pour le trouver, elle l'a déjà trouvé et ce, depuis ses quatorze ans en Joe Carpenter. Malheureusement pour elle, il ne l'a jamais vu et préfère se trouver avec d'autres jeunes femmes, taille mannequin. Elle a alors décidé de mettre tous les atouts dans sa poche et de le séduire : entre séances de jogging à en mourir privé d'oxygène, de régime ultra strict et d'une refonte de sa garde robe et de ses cheveux, elle veut mettre toutes ses chances de son côté. Va-t-elle y parvenir ? Est-ce que ce sera tout ce qu'elle aura rêvé ? Sera-t-il son vrai grand amour ? Heureusement, elle va être épaulée par ses amis, sa famille, son neveu et son ex-beau frère qui, malgré son divorce d'avec la sœur de Millie, continue à être bon ami avec la jeune femme.

jeudi 21 mai 2015

Le fou et l'assassin, Robin Hobb

Titre français : Le fou et l'assassin
Titre original : Fool's assassin
Auteur :
Robin Hobb
Résumé : Fitz, l'assassin royal, est à la retraite et coule des jours paisibles, entouré de sa femme Molly et de ses enfants. Un soir, trois inconnus se présentent en se disant ménestrels puis s'enfuient dans une tempête de neige, tandis qu'une messagère disparaît soudainement sans avoir remis son message à Fitz. Quinze ans plus tard, Fitz se désole de n'avoir aucune nouvelle du Fou...
Source : http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=101453


/!\ ATTENTION SPOILERS :
- Saga "Assassin royal"
- Quelques informations non importantes sur la présence des personnages dans "Le fou et l'assassin"

Avis personnel

« Le fou et l'assassin » était le roman de fantasy que j'attendais le plus ces derniers temps. Fan de Robin Hobb avec « L'assassin royal », j'avais été déçue par « Le Soldat chamane » et avait eu peur de retenter l'expérience, l'écriture de l'auteur étant assez spéciale. Alors, lorsque j'ai appris qu'elle faisait une suite à Fitz, j'ai sauté sur l'occasion.

On retrouve notre héros 10 ans après les événements qui se sont passés dans le dernier tome de la saga originelle. Il vit dans l'ancien domaine où son père, Chevalerie, avait été envoyé après la découverte de l'existence de son fils. Le couple a réussi à s'éloigner du jeu politique de Castelcerf, même s'ils sont toujours en relation avec leurs amis. Il vécut de nombreuses années tranquillement jusqu'à ce que de nouveaux événements se passent et viennent perturber la paisible retraite. Que se passe-t-il ? Fitz va-t-il devoir reprendre du service ?

mardi 19 mai 2015

La fille de papier, Guillaume Musso

Titre original : La fille de papier
Auteur :
Guillaume Musso
Résumé : Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d'inspiration, voit surgir dans sa vie l’héroïne de ses romans.
Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il s’arrête d’écrire.
Impossible ? Et pourtant…
Source : http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=9893

Avis personnel

« La fille de papier » était dans mon « challenge Musso ». J'ai décidé de le lire comme lecture parallèle à « L'échiquier du mal » afin de m'aérer un peu l'esprit pendant la lecture de mon pavé.

Tom Boyd est un écrivain de deux tomes à succès. Et pourtant, il n'avance pas sur le troisième et dernier tome de sa trilogie, au grand désarroi de son agent et meilleur ami et de ses éditeurs. Il est au fond du trou à cause de soucis personnels. Un jour, alors qu'il est au plus profond du trou, il découvre une jeune femme chez lui, qui ressemble trait pour trait à son héroïne. Elle dit même s'appeler pareil. Celle qu'il prenait pour une fan hystérique va le convaincre de sa véracité et ensemble ils vont découvrir que s'il ne continue pas d'écrire son roman, elle va mourir. Comment est-ce possible ? Va-t-il la sauver ?

Ce livre a été une totale surprise du début à la fin. Bien que le début a été un peu difficile pour moi, Tom n'étant pas très intéressant à suivre à ce moment-là, je peux dire que j'ai apprécié l'histoire car on reste avec nos questions jusqu'à la fin. On ne cesse de douter tout le long, qu'est-ce que cache l'auteur dans sa manche ? Guillaume Musso a réussi à me tenir en haleine pendant une très grande partie du livre. Je dois néanmoins avouer que j'ai un peu détaché vers la fin. J'ai eu l'impression que c'était un peu trop et j'ai donc avancé ma lecture un peu plus vite, juste pour passer à un moment plus « attrayant ». Et je peux vous dire que la fin l'a été. Je m'étais fait plusieurs scénarios mais celui-là n'avait jamais été formulé dans ma tête. J'ai presque même été déçue car je l'ai trouvé facile cette fin.
L'histoire est bonne dans sa globalité, mais il y a eu pour moi des coups de mou à quelques moments.

Je pense que le personnage qui ressort pour moi est Billie, la fille de papier. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur a su gérer cet être extraordinaire. Elle est ce que Tom a fait d'elle dans son livre, elle réagit comme Tom l'aurait fait réagir. Et pourtant, elle a une âme et une conscience bien à elle qui se développe au fil des pages. Elle fait ce qu'il faut pour sa survie et celle de Tom car l'un ne va pas sans l'autre, comme on le comprend très rapidement.


Pour résumer, « La fille de papier » est un livre que j'ai apprécié lire, malgré les quelques coups de mou que j'ai ressenti pendant ma lecture. Guillaume Musso sait écrire des romances à sa façon, mêlant paranormal et réel et comment bien les combiner.  

lundi 18 mai 2015

Coup de foudre à Austenland, Shannon Hale

Titre français : Coup de foudre à Austenland
Titre original : Austenland
Auteur :
Shannon Hale
Résumé : Jane Hayes est une jeune New Yorkaise en apparence tout à fait normale, mais elle a un secret : son obsession pour Mr Darcy, ou plus précisément pour Colin Firth jouant Mr Darcy dans l'adaptation de la BBC d'"Orgueil et Préjugés". Résultat, sa vie amoureuse est proche du néant :aucun homme n'est à la hauteur de la comparaison ! Quand une riche parente lui laisse en héritage un séjour de trois semaines à Pembrook Park, un manoir où l'on vit dans la peau d'une héroïne de Jane Austen, les fantasmes de Jane deviennent un peu trop réels. Cette immersion dans cet Austenland réussira-t-elle à débarrasser la jeune femme de son obsession pour lui permetter de rencontrer un vrai Mr Darcy ? La comédie romantique que toutes les fans de Jane Austen attendent !
Source : http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=89601


Avis personnel

« Coup de foudre à Austanland » est un livre qui me fait de l’œil depuis des années. J'aime beaucoup Jane Austen et ses romances. Mais certains livres ou séries reprenant son univers m'ont souvent déçue. C'est pour cette raison que je n'avais jamais franchi le pas. Puis, je l'ai reçu à Noël donc, dès l'occasion s'en est présenté (entendez par là un livre assez dur à lire), je l'ai pris en lecture parallèle : faut dire qu'il ne fait qu'à peine 200 pages.

Jane est une femme trentenaire qui n'arrive pas à trouver le grand amour. Malheureusement pour elle, son homme idéal est un personnage de fiction : Mr Darcy. Dur de trouver comparaison dans le monde réel. Une vieille tante qu'elle connaît à peine devine son amour pour le personnage de Jane Austen et son problème dans ses relations sentimentales. A sa mort, elle offre à Jane un voyage de trois semaines dans une sorte de camp de vacances spécial : Pembrook Park. Ce qu'il a de spécial est qu'il reproduit l'atmosphère et le style de l'époque austenien et tente d'immerger complètement dans cet univers celles et ceux qui y viennent. Le rêve pour Jane mais elle y va à reculons car elle veut absolument arrêter de chercher à trouver son Darcy, c'est une utopie. Ce voyage va être pour elle sa tournée d'adieu à Jane Austen et ses rêves. Mais Pembrook Park ne va-t-il pas changer notre héroïne ? Va-t-elle se plaire là-bas ?

lundi 11 mai 2015

Bilan du mois #15 - Avril 2015




Ce mois-ci, j'aurais lu 14 livres pour 4911 pages. Dont784 pages de manga. Très bon mois ! Surtout que je n'ai eu que des bonnes lectures !

LECTURE DU MOIS