lundi 20 juillet 2015

L'héritière, Kiera Cass

Titre français : L'héritière
Titre original : The Heir
Auteur :
Kiera Cass
Résumé : Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s'attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n'est peut être pas aussi difficile qu'elle le croyait.
Source : http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=101185


Avis personnel

Lorsque j'ai su que sortait en France un quatrième tome sur l'univers de « La Sélection », j'étais toute excitée de lire une nouvelle histoire sur ce sujet-là. Malheureusement, il n'aura pas été à la hauteur de ce que j'en attendais.

Nous sommes vingt ans après la fin de la trilogie « La Sélection ». Maxon et America sont mariés et ont eu une ribambelle d'enfants. Et justement, leur fille aînée, Eadlyn, et héritière va bientôt être en âge de prendre les rênes du royaume à son père. La jeune fille se prépare depuis qu'elle est toute petite, depuis qu'elle est née quelques minutes avant son frère jumeau. Elle espérait pouvoir maîtriser sa vie mais les problèmes du royaume entrent en compte et vont changer sa vie. Pour permettre de calmer les rebellions, Maxon et America ont l'idée de relancer une Sélection pour détourner l'attention de leur peuple vers ce « jeu ». Eadlyn n'est pas d'accord mais elle va devoir se plier aux exigences. Va-t-elle se lancer corps et âmes dans cette Sélection ? Va-t-elle rencontrer, comme ses parents, le grand amour ?

Le résumé était bon et c'était pour ça que j'étais enthousiaste à l'idée de le lire. Malheureusement, il y a eu des couacs.
Je vais commencer par le côté positif. J'ai apprécié de retrouver les personnages de la première trilogie : Maxon, America, Aspen et les autres. Je ne pensais pas mais ils m'avaient manqué. Ils ont chacun leur vie mais ils tournent toujours autant du couple régent. L'auteur nous montre ce qu'ils sont devenus et c'est avec plaisir qu'on le découvre.
Ici, nous voyons l'envers du décor. Alors qu'avec America, on découvrait ce qu'était la Sélection, ici on sait ce que c'est et on voit ce qui se passe réellement derrière. C'était une très bonne idée de l'auteur, cela nous permet à la fois de se sentir en terrain inconnu mais aussi de découvrir de nouveaux aspects. On peut également voir ce qui se passe dans le pays car la jeune fille va être amener à gouverner et elle doit savoir ce qui se passe. C'est un bon point par rapport à la première trilogie.
Et finalement, il n'y a pas de Sélection sans sélectionnés. Comme nous sommes du point de vue d'Eadlyn, on n'a pas l'occasion de trop les connaître, sauf ceux qui passent du temps avec la princesse. C'est dommage mais, au moins, on se concentre sur ceux qui retiennent son attention, sans s'embêter avec ceux qui ne dureront pas. Et ceux que nous verrons nous surprendront à plus d'une occasion et autant en bien qu'en mal ! Cette fois-ci, Kiera Cass n'y sera pas allée de mains mortes avec ses personnages, et surtout avec la princesse. J'ai été surprise et effarée de ce qu'elle a mis en scène !
Le gros point négatif que je vois dans ce livre c'est le peu d'intérêt qu'on porte à ce qui se passe à l'extérieur du palais. La cause de la Sélection est le début d'une rébellion et pourtant, on passe la majorité des informations à ce sujet sous silence. On n'entend plus parler sur le deuxième moitié. Je trouve ça dommage. Je pense que la saga aurait pu être complète en mélangeant la romance et la politique.

Du côté des personnages, je sais que beaucoup de monde n'ont pas supporté Eadlyn au début. Et pourtant, je l'ai bien aimé dès le départ. Oui, de temps en temps, j'avais envie de la tarter. Certaines de ses réactions sont compréhensibles et logiques par rapport à ce qu'elle a vécu, à ce qu'elle est et à ce qu'elle va faire. Et finalement, je l'ai trouvé assez forte dans son rôle et dans ses décisions, même si elle laisse apparaître quelques faiblesses.
Du côté des prétendants, il y a de tout : des garçons que j'aime bien et ceux insupportables. Il y en a que j'aimerais voir gagner (surtout un en fait !) et d'autres qui, je sais, cachent un secret qui pourrait être mauvais pour la jeune fille.

 Pour résumer, « L'héritière » est à la fois un plaisir, de revoir les personnages de la première trilogie, et une déception. Je lirais la suite, juste pour savoir comment ça se termine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire