mardi 16 décembre 2014

La fille de braises et de ronces tome 3 : Le royaume des larmes, Rae Carson

Titre du livre : La fille de braises et de ronces tome 3 : Le royaume des larmes
Titre original : The bitter kingdom
Auteur : Rae Carson
Résumé : Le royaume de la reine Lucero-Elisa est au bord de la guerre civile et ses propres soldats ont ordre de tirer à vue sur elle. En plus, ses ennemis ont enlevé Hector, l'homme qu'elle aime. Elle doit sauver Hector afin de reconquérir son trône. Les terribles secrets qu'elle découvrira durant cet ultime périple au coeur des terres ennemies pourraient bien changer le cours de l'histoire...
Source : http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=89609

Avis personnel

Et me voilà pour le troisième et dernier tome de « La fille de braises et de ronces : Le royaume des larmes ». Et dire que j'avais eu du mal avec le premier et que je ne voulais pas le continuer, finalement, j'aurais bien aimé cette trilogie.

Hector a été capturé et emmené par des Inviernos à Invierne. Elisa a un mois pour se rendre seule à Invierne et ainsi assurer la vie sauve de l'homme qu'elle aime. Seulement, elle n'est pas prête à se laisser faire comme ça. Ne pouvant pas encore sauver son propre royaume du coup d'état, elle choisit sa voie. Accompagnée par Mara, Belen et Storm, elle va affronter divers obstacles pour se rendre incognito à Invierne et tenter de sauver Hector. Va-t-elle réussir à le sauver ? Va-t-elle réussir à sauver son royaume ? Va-t-elle accomplir sa destinée ?

Comme je l'ai dit en introduction, à la lecture du premier tome, je ne m'attendais pas à ce que j'apprécie autant cette trilogie. Enfin, il faut que je nuance mon propos, j'adore cette série grâce à la romance et principalement grâce à elle. Il faut le dire, je ne m'attendais pas du tout à ça en lisant les deux tomes précédents. Pour moi, l'intrigue n'a pas été bien travaillé par l'auteur pour créer un intérêt du lecteur pour l'histoire. Elle ne l'a pas bien ficelé car je suivais les péripéties de nos héros mais sans pression. La seule pression que j'ai ressenti c'est celle concernant Hector et Elisa. Donc oui, la romance est le principal atout de ce livre et sans elle, il n'y a plus aucun intérêt lors de la lecture.
Heureusement, les personnages ont quand même une réelle place et on apprécie de les suivre. Elisa a été constante durant toute la trilogie et elle suit ses propres convictions sans jamais se démonter, même si au fond d'elle, elle doute beaucoup. L'auteur a réussi son pari avec son héroïne.
Je ne vais pas lister chacun des personnages mais je peux vous dire que certains m'ont bien plu et que j'ai apprécié leur évolution. Alors qu'au contraire, d'autres ne m'ont fait ni chaud ni froid.

Pour résumer, « La fille de braises et de ronces » aura été une trilogie dont j'ai apprécié lire la romance. Je n'ai pas été touché par tout l'univers autour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire