jeudi 29 mai 2014

L'apprenti d'Araluen : Le Rôdeur royal (tome 12), John Flanagan

Titre du livre : L'apprenti d'Araluen tome 12 : Rôdeur royal
Titre original : Ranger's apprentice : The Royal ranger
Auteur : John Flanagan
Résumé : La vengeance.
Cette idée fixe habite Will nuit et jour. Pour assouvir ce désir de vengeance, il est prêt à tout abandonner. A renier l'Ordre des Rôdeurs, ses serments, son passé. Halt ne le laissera pas faire. Pour le ramener sur le droit chemin, il lui confie une responsabilité : la charge d'un... ou plutôt d'une apprentie, et pas des moindres ! Il s'agit de Maddie, la fille de Cassandra et Horace, princesse d'Araluen et adolescente rebelle.
http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=91738


Avis personnel

Le tome 12 de «L'apprenti d'Araluen» est sorti le 23 avril dernier et je n'étais pas au courant ! J'aurais vraiment eu de gros problèmes d'information sur cette saga; je tombais toujours par surprise sur le dernier tome sorti. Et ce qui est le cas de ce livre, qui est en plus le tout dernier opus de la série.

Après un tome 11 plutôt spécial : au lieu d'une histoire unique, le livre était composé de plusieurs petites nouvelles pour comprendre ce qui s'est passé dans les vies de nos héros, on reprend avec un tome des plus classique avec une seule histoire. Au début du tome 12, l'histoire commence des années après la fin du précédent livre. On retrouve Will qui a bien changé; un drame a changé sa vie et l'a changé lui. Au château d'Araluen, Horace et Cassandra ont une fille, Madelyn, de 16 ans qui n'est pas ce qu'on appellerait une princesse ordinaire : elle préfère être dans les bois que suivre ses cours de broderie, elle tient tête à ses parents et elle est même un peu rebelle. Cassandra et Horace ne savent plus quoi faire. De son côté, Will n'est plus du tout le même : il est sombre, ne sourit plus et vit reclus. Lors d'une réunion de crise entre Horace, Cassandra, Halt et Pauline, l'ancien Rôdeur a une brillante idée pour résoudre tout leurs problèmes : faire de Madelyn la nouvelle apprentie Rôdeur de Will. D'une pierre deux coups : faire comprendre à Madelyn les responsabilités qu'elle a et essayer Will de sortir de sa déprime.


J'ai adoré l'histoire. On retrouve l'atmosphère du premier tome, une personne qui essaie d'apprendre les ficelles du métier de Rôdeur et qui se rend compte que ce n'est pas une partie de plaisir; surtout quand le maître Rôdeur est aussi taciturne que Will à ce moment-là et l'apprentie Rôdeur pensait venir en vacances pour quelques semaines. Ca donne de scènes soit qui serrent le cœur soit qui nous fait bien rire. On 12ème tome, le lecteur connaît plus l'univers des Rôdeurs que Maddie et on anticipe les pièges dans lesquelles on la voit se jeter à corps perdue. Sadique ? Pas du tout ! Elle mérite un petit peu la petite Maddie. Bien entendu, l'auteur ne pouvait pas raconter pendant 400 pages la formation, cela aurait été redondant avec le premier tome, donc il nous a trouvé une nouvelle mission pour nos deux Rôdeurs : un Rôdeur, basé dans un fief éloigné, a été retrouvé mort, d'une cause accidentelle semblerait-il. Will et Maddie sont envoyés sur place pour vérifier que cela soit bien un accident, la mort d'un Rôdeur est toujours suspicieuse vis-à-vis de leur métier. Cette enquête est un bon moyen pour nous de voir l'évolution de Maddie en tant qu'apprentie Rôdeur, et de revoir enfin Will et ses grands talents de Rôdeur. Je n'ai absolument aucun reproche à faire à l'histoire que nous a écrit John Flanagan. Il manie à la perfection l'intrigue, l'humour et le développement de ses personnages. J'ai passé un très bon moment avec cette lecture.

De nouveaux visages ont fait leur apparition, ceux que l'on connaissait ont changé ou évolué. Au vu de l'intrigue, tout est centré sur Maddie et Will. Donc on n'a pas eu le plaisir d'avoir une grande quantité de l'humour d'Halt ou de la camaraderie d'Horace. C'était dommage car j'adore ces personnages et j'aurais aimé les lire une dernière fois (ou que la saga ne s'arrête pas, au choix ^^). Mais bon, c'était pas le cas et Maddie et Will ont totalement rempli leurs rôles.
On connaissait Will enjoué, taquin et vivant. Ici, il est l'opposé de ça : un événement a bouleversé sa vie et l'a changé du tout au tout. L'homme, il faut le rappeler 15 ans ont passé, m'a brisé le cœur au début du roman. Sa situation faisait vraiment peine à voir et je n'avais qu'une envie : qu'il reprenne son caractère d'avant. L'arrivée de Maddie dans sa vie va bouleverser sa vie morne qu'il voulait vivre et j'ai beaucoup aimé voir l'évolution qui opère en lui.
Maddie ressemble beaucoup à sa mère dans son évolution. J'ai eu l'impression que c'était un clin d'oeil de l'auteur (c'est peut-être que moi). Au début, j'étais sceptique par rapport à son comportement : elle pouvait être une jeune fille totalement digne de ses parents comme une petite peste pourrie gâtée par son statut de princesse du royaume. Son évolution est totalement prévisible (je le rappelle c'est de la fantasy jeunesse) mais j'ai apprécié les différentes étapes et, surtout, toutes les bêtises qu'elle fait pendant ce parcours. Au final, on en vient à l'apprécier et à aimer la relation qui l'unie à Will. Ils avaient déjà une certaine relation avant toute cette histoire mais, le fait que Maddie devienne son apprenti à changer la donne et à redessiner les contours de leur relation; ce développement se fait en douceur et nous embarque totalement.

«Rôdeur royal» a été une très bonne lecture qui clôt magnifiquement cette saga. Dommage qu'on ait pas pu revoir certains personnages autant que l'on voulait, mais l'intrigue et le développement des relations entre certains d'entre eux a réussi à être à la hauteur des précédents volumes.

«L'apprenti d'Araluen» a été une très bonne saga que j'ai aimé suivre tout du long. Il n'y a pas un seul tome qui m'a déçu, ils ont tous été à la hauteur. Les histoires étaient toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Les personnages ont été aussi un vrai plaisir de les suivre, l'auteur a su nous les faire aimer comme si c'était des personnes que l'on connaît en vrai.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire