lundi 5 août 2013

Mansfield Park, Jane Austen

Titre du livre : Mansfield Park
Auteur : Jane Austen
Résumé : Humble and reserved, a young Fanny Price goes to live with her wealthy aunt and uncle at their grand house, Mansfield Park. Growing up with her privileged and indulged cousins, the Bertrams, she lives in the shadows of their glamorous lives, but finds an ally in her kind cousin, Edmund. When the questionable Henry and Mary Crawford come to visit, the house is thrown into disarray as romance flourished between the young people, forcing Fanny to finally confront the extent of her true feelings for Edmund. Considered Austen's mort socially-aware and complex novel, the timid and moral character of Fanny has inspired more debate among modern readers than any Austen's other female protagonists.
Source : 4ème de couverture





Avis personnel :

Dans le cadre de mon challenge "Jane Austen" je devais lire et voir l'adaptation BBC de "Mansfield Park". L'histoire est celle de Fanny Price qui est envoyé, dès ses 10ans, vivre chez la soeur de sa mère et son mari : Lord Bertram. Elle va vivre toute son adolescence auprès de ses 4 cousins : Tom, Edmund, Maria et Julia. Ce qui est à retenir c'est qu'elle est sous la responsabilité de Mme Norris, la soeur de Lady Bertram. Fanny ne va pas être complètement intégrée à la famille, Tom, Maria et Julia l'ignore. Les parents également. Mme Norris, quand à elle, va sans cesse lui rappeler son rang inférieur et sa chance de pouvoir vivre dans un endroit pareil avec des gens plus hauts placés qu'elle. Seul son cousin Edmund va être là pour la soutenir et lui apporter un peu de bonheur.

Mon article va se résumer en 2 mots : J'ai adoré ! 

Tout d'abord le livre : un régal. J'avais peur de le lire au vu de mes difficultés avec "Sense and Sensibility" mais au final, il est beaucoup plus facile à lire et surtout, beaucoup plus intéressant !

Fanny Price, aux premiers abords, n'est pas un personnage fort et haut en couleurs. Elle est assez réservée, discrète et essaye toujours de se faire oublier et de ne pas contrarier la famille de son oncle, elle qui est inférieure à eux. A partir de là, on peut se demander comment ce personnage peut être le point central de l'histoire.  Au final, j'ai trouvé que c'était une femme forte, qui garde toujours sa propre ligne de conduite, malgré l'influence de sa famille. Le personnage masculin principal est Edmund Bertram. Je suis assez mitigé vis-à-vis de son attitude. On le voit du point de vue de Fanny, donc on est un peu biaisé par ce qu'elle pense de lui mais j'ai trouvé qu'il pouvait être un être spirituel, gentil et le prince charmant à certains moments et à d'autres, hautain, profiteur et dédaigneux. Heureusement, à la fin du roman, Edmund a réussi à atteindre mon coeur et à gagner mes faveurs. Par contre, il y a un personnage qui m'a déplu dès le début et ça ne s'est pas arrangé le long de la lecture : c'est Mme Norris. La tante de Fanny et d'Edmund. Chaques paroles, chaques pensées ont accentué mon dégoût pour ce personnage.

L'histoire a un très bon rythme. Bien entendu, c'est du Jane Austen donc ce n'est pas un enchaînement d'actions. J'ai juste trouvé que les scènes choisies et développées par l'auteur étaient tout à fait juste et, surtout, nous permettait d'en savoir toujours plus sur les dynamiques entre les personnages et les enjeux pour chacun.

« Mansfield Park » est une vraie réussite pour moi. J'ai beaucoup aimé ma lecture, j'ai passé un agréable moment en compagnie de Fanny. 

~°~°~°~°~°~°~°~°~°~°~

Le film de la BBC a pour tête d'affiche Billie Piper. C'est d'ailleurs une des raisons pour laquelle j'ai voulu le regarder. C'est notre chère Rose Tyler, la compagne du dixième Doctor dans la série "Doctor Who". La rejoigne au casting, des trois seuls autres acteurs que je connaissais : James d'Arcy (Cloud Atlas), Michelle Ryan (Nimueh dans "Merlin" et "Lady Christina de Souza" dans "Doctor Who") et Joseph Morgan (Klaus dans "Vampire Diaries").

Avant d'avoir attaqué le livre, j'ai tout d'abord commencé par regarder son adaptation. Au premier visionnage, j'avais littéralement adoré ! L'ambiance, les acteurs, le rythme, tout m'avait enthousiasmé. Le seul petit bémol pour moi avait été la manière dont Edmund se rend compte qu'il est amoureux. J'ai trouvé que cela se faisait beaucoup trop vite, beaucoup trop "on doit finir le film, pouf là il se prend un mur et remet ses neurones en place et les connexions se font!" (alors que dans le livre, l'auteur dit justement qu'elle ne précise pas durant combien de temps se passe cette révélation et je trouve cette façon plus juste que le 'eurêka' du film). Mais soit, les mecs sont longs à la détente comme on dit!
Ensuite, en arrivant presque à la fin du livre, je me suis dit qu'il fallait que je revois le film avec ce nouvel oeil. Mal m'en a pris ! Comme le livre m'a passionné, les grosses différences entre l'adaptation et l'oeuvre originale sont trop grandes pour moi. Quoique, un seul avantage au film : la présence atténuée de Mrs Norris.

Mes premières impressions sont toujours là : il est rythmé, les personnages sont intéressants et il y a de beaux décors. C'est au niveau du passage à l'écran de l'histoire qu'il y a problème. En spectateur lambda, la narration est linéaire et presque sans faute. En tant que lecteur, on est forcé de voir les sauts dans le temps, les gros blancs de l'histoire. On passe d'une scène à l'autre, d'un moment à l'autre sans lien direct, comme si tout était lié alors qu'en fait, on sait que non. Si ce n'était qu'au travers de l'histoire mais il y a également au travers des personnages et notamment des 3 principaux : Fanny, Edmund et Miss Crawford. Dans le film, leur relation est simplifiée, beaucoup trop simplifiée. Il manque certaines nuances qui nous font les apprécier mais également qui nous font ne pas aimer certains côtés de leur caractère, c'est ce qui leur donne leur profondeur.

Pour résumer, j'ai adoré le livre, il se place en n°2 parmi les romans de Jane Austen (le n°1 étant toujours Pride and Prejudice). Le film est en deçà par rapport à l'histoire mais il reste agréable à regarder et on y passe un bon moment devant.

4 commentaires:

  1. L'adaptation est pas trop mal, mais loin d'être parfaite effectivement !
    Le livre ne fait pas partie de mes préférés, mais j'ai adorée ! C'est du très bon Jane Austen :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, je le trouve beaucoup plus accessible (en VO) que les autres romans (enfin, je n'ai lu que P&P et S&S pour le moment).

      Supprimer
    2. Je n'ai lu que Orgueil et Préjugés en vo. Mais pour ce qui est de la lecture en vf de ses romans, c'est celui qui m'a peut-être embarquée le moins vite dans son univers. Mais je me suis prise quand même rapidement à la lecture, et j'ai beaucoup aimé !

      Supprimer
    3. Il y a toujours un temps de mise en place de l'histoire chez Jane Austen qui est des fois longs :p au moins, au contraire de sense and sensibility (oui j'ai pas du tout accroché), tu es quand même embarquée dans l'histoire :p

      Supprimer