vendredi 12 juillet 2013

L'entre deux guerres, Raymond E. Feist

Titre du livre : L'entre deux-guerres
Titre original : The king's buccaneer
Auteur : Raymond E. Feist
Résumé : Vingt ans se sont écoulés depuis la fin de la guerre de la faille, le royaume de Krondor vit à présent dans la pix et la sérénité. Mais voilà que cette tranquillité est soudain menacée. Le prince Arutha, héritier de la couronne, renonce à faire valoir ses droits au trône de Rillanon. Or ses fils, les jumeaux Borric et Erland, ne sont pas prêts à assumer pareille responsabilité. Pour préparer à leur vie future, Arutha les envoie en mission diplomatique à Kesh la Grande, sans se douter que la rébellion gronde dans les provinces de l'Est. Précipités dans une aventure mortelle où les attendent magie noire et terribles dangers, Borric et Erland sauront-ils empêcher la Guerre ?
Source : 4ème de couverture



Avis personnel :

J'ai lu il y a quelques années le cycle "Krondor : la guerre de la faille", la première partie de cette (grande) saga. J'avais beaucoup aimé mais des amis proches m'avaient dit que la suite ne valait pas ce cycle. Naïvement, je me suis laissée convaincre par ces avis et je n'ai pas continué. Puis récemment, j'ai vu ces livres chez mon libraire et je me suis dit que je pouvais tenter. Donc, je me suis renseignée sur la suite du 1er cycle et j'ai vu que c'était "L'entre deux guerres". Ou pas du tout, en fait il y a 2 autres cycles entre. Bon, heureusement (enfin je verrais quand je lirais les cycles manquant), j'ai pu facilement me replonger dans l'histoire et l'univers. J'avais un peu oublié les personnages mais l'auteur nous fait des petits rappels de temps à autre, ce qui permet au lecteur de ne pas être perdu.


"L'entre deux guerres" se situe donc 20 ans après la fin de la guerre de la faille et donc à la fin du 1er cycle. Liam est toujours le roi des Isles, son frère Arutha est toujours le prince de Krondor. Celui-ci a eu depuis 4 enfants : 2 jumeaux Borric et Erland, âgé de 17 ans, Elena, sa seule fille et un petit dernier, Nicholas âgé de 7 ans. 
Dans le premier tome, on suit l'histoire des deux jumeaux. Ils sont facétieux, ils n'ont en tête que l'attrait de l'amusement et ne font pas grand cas des demandes de leur père. Le problème est qu'ils arrivent en âge de se marier et surtout de commencer à s'investir dans la politique car ils seront les futurs dirigeants des Isles et de Krondor. Pour leur mettre en tête leurs obligations, Liam et Arutha décident de les envoyer en mission diplomatique à Kesh la Grande. Mais sur le chemin vers ces lointaines contrées, des obstacles se dressent sur leur chemin.

Raymond Feist ne m'a pas déçue avec ce premier tome. L'histoire est là, son contexte est placé assez rapidement. J'ai eu un peu de mal à situer certains des personnages (Locklear et James par exemple) mais l'auteur parsème des souvenirs de "La guerre de la faille", ce qui permet de combler ce manque de mémoire. Il a réussi à garder un rythme soutenu à sa narration ce qui ne laisse pas le lecteur dans un état passif.
Au niveau des personnages, les deux jumeaux sont assez rafraîchissant. Ce qui leur arrive va leur apporter beaucoup de choses, en bien ou en mal, je vous laisse le découvrir, mais c'est intéressant à suivre. J'ai beaucoup aimé retrouver Jimmy. On le connaissait tout petit et maintenant qu'il est un adulte, il est toujours aussi formidable. Il a gardé tout son bagou et son côté amusant. On pourrait croire que les jumeaux ont un peu hérité de lui ! Il y a un personnage qui m'a beaucoup touché. C'est un petit garçon, Suli Abul, que le prince Borric rencontre au gré de l'aventure. Leur relation est très touchante par la façon dont elle commence et surtout tout ce qu'elle entraîne comme changements chez le jeune prince.


Ce premier tome a été un plaisir à lire. J'ai retrouvé l'univers qui m'avait plu avec des personnages hauts en couleurs.


/!\ Ne pas lire si vous ne voulez pas connaître la fin du premier tome.

Le deuxième tome se passe encore 10 ans plus tard. Nicholas, le tout jeune frère des jumeaux est maintenant âgé de 17ans. Oui, l'âge que ses frères avaient dans le premier tome quand leur père leur a donné leur première mission diplomatique. Et c'est exactement ce qui se passe dans ce livre.
Nicholas est né avec une difformité au pied qui l'empêche de marcher correctement. Ce problème a fait de lui quelqu'un de très réservé, malgré la présence depuis son plus jeune âge de son écuyer qui est, lui, tout le contraire : ouvert. Arutha décide alors de l'envoyer au château de son oncle Martin afin qu'il ne soit plus choyé par sa mère et la cour de Krondor. Et surtout, qu'il puisse devenir le prince qu'il est au fond de lui. Arrivé là bas, sa vie change du tout au tout. Puis les ennuis arrivent et l'obligent à quitter Crydee pour partir à la suite de marchands d'esclave jusqu'au bout du monde.

J'ai moins apprécié ce livre par rapport au premier. J'ai eu plus de mal à le finir, j'ai trouvé Nicholas plus fade que ses aînées. Il y avait pourtant du potentiel, l'intrigue principal était très intéressante, certains points secondaires m'ont intrigués. Mais l'auteur nous a laissé à la surface, il ne nous a pas permis de plongé plus intensément dedans comme il l'avait fait dans le premier tome.
Et j'ai eu le même ressenti au niveau des autres personnages que Nicholas. J'aurais aimé connaître un peu plus Calis, Brisa et même Marcus. Quoique pour Marcus, on arrive à le cerner un peu mieux vis-à-vis de sa relation avec Nicholas. Mais quid des autres personnages dont on nous montre combien ils sont intéressants et c'est tout. Par contre, il faut le reconnaître, on en apprend plus sur notre cher amiral Amos Trask ! Et quel délice ! Ce vieux loup de mer a encore des tours dans son sac.

Pour résumé, globalement j'ai bien aimé "L'entre deux guerres", avec une nette préférence pour la 1ère partie.
Maintenant, j'ai acheté "Les legs de la faille" que je vais commencer après avoir terminé "Les piliers de la Terre" de K. Follett. Cela me permettra de combler la faille chronologique entre "La guerre de la faille " et "L'entre deux guerres" !
Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire