mercredi 1 mai 2013

Requiem (Delirium tome 3), Lauren Oliver

Titre du livre : Delirium tome 3
Titre original : Requiem
Auteur : Lauren Oliver
Résumé : Alex est revenu. Le premier amour de Lena n'est pas mort. Mais il a changé. Les mois de torture, la lutte de chaque jour dans une nature hostile, la menace qui pèse sur la résistance plus grande que jamais : Alex n'est plus le même. Hana non plus. Hana qui a été opérée. Hana qui va se marier. Hana qui doute.
Source : 4ème de couverture (Black Moon)


Avis personnel : 2.5/5

Delirium. Lorsque j'ai lu le premier tome, j'ai vraiment adhéré à l'histoire. Je savais que ça allait être une trilogie et je m'attendais à ce que le troisième tome nous donne toutes les réponses aux questions posées tout au long des deux premiers livres. Puis j'ai eu le dernier tome entre les mains.

Dans « Requiem », on retrouve Lena juste après ses retrouvailles avec Alex. Ils sont dans la Nature, Lena ne comprend pas la froideur d'Alex et essai également de gérer Julian qu'elle a entraîné dans la résistance. Comment va-t-elle gérer la présence des deux hommes pour lesquels elle a des sentiments ? La résistance va-t-elle réussir à combattre ses oppresseurs ? Ce sont les deux principales questions dont je voulais les réponses.

Ça fait presque un mois que j'ai lu ce livre et je ne sais toujours pas quoi penser. Le livre en soit est pas trop mal. L'histoire est toujours aussi intéressante, la tournure des événements également. Par contre, j'ai eu plus de mal avec les personnages et notamment Lena. Et je me dois de parler de la fin. C'est quoi cette fin ?! Je me demande toujours si c'est réellement une trilogie. Il n'y a pas réellement de fin. Lauren Oliver nous offre une fin totalement ouverte. Et justement, c'est sur ça que je n'arrive pas à me décider : cette manière de clôturer sa trilogie nous permet de nous imaginer comment on voudrait que ça se finisse, même si elle donne un petit aperçu ce qu'il pourrait se passer. C'est un bon choix, comme ça, chacun peut choisir sa propre fin. Mais, je n'aime pas non plus ce choix car un livre est, pour moi, l'histoire de l'auteur, l'histoire à laquelle il/elle a pensé tous les fils du début à la fin, à comment tout va finir, comment vont finir ses personnages (un peu comme J.K Rowling qui a imaginé les personnages d'Harry Potter jusqu'à 3 ou 4 générations après celle d'Harry, Ron et Hermione). Et justement, c'est ça qui est beau dans une histoire c'est savoir quelle est la fin imaginée par l'auteur car c'est elle/lui qui a crée les personnages, leurs mondes... Donc voilà, tout ça me laisse perplexe et c'est pour ça que j'ai mis une note moyenne.

J'ai parlé des personnages dont je n'avais pas été convaincue. Je trouve qu'ils nous ont offerts plus de profondeurs et d'émotions dans les précédents tomes (à l'exception d'une ou deux scènes dans celui-ci). De plus, autant j'avais été touchée par Lena, dans ce tome là, j'avais envie de lui filer des claques. Il y a un magnifique triangle amoureux auquel j'ai eu beaucoup de mal à accrocher et surtout à comprendre l'attitude de Lena. Peut-être c'est parce que je ne suis pas objective, que je voulais que cela se passe d'une certaine façon mais comme leur relation a été gérée, je n'ai pas trouvé ça très crédible. C'est donc aussi l'un des points qui ont donné la note moyenne.

Par contre, je dois quand même dire, j'aime toujours autant la manière d'écrire de Lauren Oliver. Je la trouve fluide, agréable à lire et captivante (oui oui malgré les défauts que j'ai cité plus haut, elle l'est). C'est une auteure dont j'ai réellement apprécié presque tous ses livres (excepté celui-là) et qui ont réussi à m'intégrer très facilement dans leur univers.

Pour conclure, je dirais que je suis assez déçue de la manière dont a été clos la saga Delirium que j'aimais beaucoup. Pour moi, ce dernier tome n'est pas une conclusion. Je ferai quelques recherches sur des interviews de Lauren Oliver qui expliquerait pourquoi elle a fait ce choix. Ca m'aiderait peut-être à mieux comprendre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire