vendredi 20 janvier 2012

Les Vampires de Manhattan (tome 1) - Melissa de la Cruz


Titre du livre : Les vampires de Manhattan
Titre original : Blue Bloods
Auteur : Melissa de la Cruz
Résumé : Il n'y a pas plus glamour que Mimi et son frère Jack au lycée ultra chic Duchesne, à New York. Snobs et branchés, ils forment avec leurs amis un club très sélect. Theodora, qui est plus vintage que Prada, n'est pourtant pas insensible au charme du très sexy Jack. Pourquoi un garçon si populaire s'intéresse-t-il soudain à elle ? Quel rapport avec Aggie, une élève retrouvée morte, vidée de son sang ? Theodora est déterminée à le découvrir quand apparait sur sa peau un entrelacs de veines bleutées qui lui glace le sang. Elle non plus n'est pas une fille tout à fait comme les autres.
Source : 4ème de couverture



Avis personnel : 3.5/5

            J’ai acheté ce livre un peu au hasard. J’avais lu des critiques sur le blog de Francesca (entre autres) mais l’histoire ne m’avait pas accroché de suite. Déçue de pas avoir trouvée quoi que ce soit d’intéressant en solde dans les boutiques de fringues, je me suis remontée le moral en achetant des livres dont « Les Vampires de Manhattan ».

L’histoire des vampires de Manhattan commence sur un extrait d’un journal intime d’une des passagères du Mayflower, ce vaisseau anglais qui amena ceux qui fondèrent la ville de Plymouth et qui furent considérés comme les pères fondateurs des futurs Etats Unis d’Amérique (source wikipédia pour plus d’information). Puis, on passe au temps présent, avec les élèves du lycée Duchesne qui font partie de l’élite des hautes classes de New York. Leurs familles possèdent la plupart des bâtiments de la ville. On suit principalement deux personnages : Theodora, jeune fille mise à l’écart car elle ne rentre pas dans le moule du standard de Duchesne, et Bliss, jeune fille du Texas qui a été prise sous l’aile de Mimi Force, LA fille la plus branchée, l’élite du lycée. On les suit dans leur vie au lycée : Theodora avec son meilleur ami Oliver et son amitié naissante avec Jack Force (le frère jumeau de Mimi) d’un côté ; Bliss, son amitié avec Mimi et sa relation amoureuse naissante avec Dylan, un garçon rejeté comme Theodora, de l’autre côté ; jusqu’au jour où elle reçoive leur invitation pour entrer dans le Comité, un cercle très fermé dont font déjà parti Jack et Mimi. Qu’est-ce que le Comité ? Pourquoi Theodora et Bliss commence à ressentir des changements dans leurs corps ? Pourquoi ont-elles des visions de choses qui se sont passés dans le passé ?

J’ai d’abord eu du mal à m’accrocher à l’histoire. Les premiers chapitres sont du point de vue de chacun des personnages importants à l’intrigue et j’ai trouvé qu’on n’a pas le temps d’accrocher à l’un d’entre eux. On passe trop vite de l’un à l’autre. Je me suis sentie perdue parmi tout ces personnages, distante par rapport à leurs histoires et surtout non concernée. Dès lors que la présentation a été terminée et que l’événement déclencheur est arrivé, là, j’ai été absorbé par l’histoire, je ne me suis pas arrêté avant d’avoir tourné la dernière page, ce qui est très bon signe. Il n’y a pas tant d’action que ça mais l’intrigue est bien trouvé et, finalement, bien amené.
Et au final, j’ai bien aimé ce livre. Il me tarde de me procurer le tome suivant.
Pour le moment, aucun des personnages n’a ma préférence, chacun m’a intrigué mais pas plus que la normal. Bon, j’espère que dans le 2ème tome, on voit plus Oliver et tout ce qui touche aux Intermédiaires car je pense que ça pourrait être intéressant.

Pour résumé, un début difficile mais il faut persévérer car le reste du livre est très intéressant et prenant. Il donne envie de poursuivre la saga.

Je vous dis : au tome 2 !

dimanche 15 janvier 2012

L'Apprenti d'Araluen, John Flanagan

Titre du livre : L’apprenti d’Araluen
Titre original : Ranger apprentice
Auteur : John Flanagan
Résumé : Will rêve de devenir chevalier, comme son père, mort en héros au combat. Mais c'est un tout autre destin qui lui est réservé. Il sera désormais l'apprenti sorcier du sombre Halt, un Rôdeur aux pouvoirs troublants, défenseur secret du royaume d'Araluen. Pour maintenir la paix du domaine, Willdoit apprendre la magie de la dissimulation et devenir une ombre parmi les ombres. Et il lui faut faire vite car les montagnes désoles de Pluie et de Nuit murmurent que Morgarath, noir seigneur et baron félon, serait de retour... Et qu'il compterait bien reprendre le pouvoir par le feu et le sang.
Source : amazon.fr




Avis personnel : 4/5

    L’apprenti d’Araluen est une saga écrite par John Flanagan et qui s’étale sur 11 tomes. Pour le moment en France, il n’y a que 7 tomes qui ont été publiés.
    L’histoire est celle de Will, un jeune orphelin de Montrouge, une des baronnies d’Araluen. Notre première rencontre avec le personnage principal se situe le jour le plus important pour lui : le jour du Choix où il devra choisir et être choisi pour devenir l’apprenti d’un Maître. Will souhaitait devenir un Chevalier, comme son père mais un tout autre destin l’attendait : celui de Rôdeur. Il allait intégrer cette société secrète que tout le monde redoute et associe largement avec de la magie et devenir l’apprenti d’Halt, le Rôdeur de Montrouge et également l’un des meilleurs. Auprès de lui, Will va pouvoir apprendre l’art de la dissimulation, la maîtrise de l’arc et tant d’autres compétences qui font des Rôdeurs les meilleurs conseillers pour le Roi d’Araluen et ses barons. Mais son apprentissage ne va pas se passer sans heurts. En effet, dès les premiers temps, des rumeurs comme quoi Morgarath, un ancien seigneur du côté obscur, serait revenu pour prendre sa revanche sur Araluen…
    C’est ainsi que commence le premier tome de l’apprenti d’Araluen.

    J’ai tout de suite accroché à cette saga. A chaque tome, je ne peux m’empêcher de le dévorer et de ne poser le livre que lorsque j’aurais tourné la dernière page. Le livre est écrit à la troisième personne, ce qui permet à l’auteur de nous montrer les différents pans de l’histoire, de mettre toutes les cartes entre nos mains. Cette manière d’écrire à un avantage certains pour nous lecteurs, car on a presque toutes les cartes en mains pour avoir une vision globale de la situation et imaginer comment l’histoire allait se dénouer, mais l’auteur nous garde en haleine car les personnages, eux, n’ont pas la même vision et on regarde les événements s’imbriquaient les uns aux autres, d’une manière, souvent, que l’on n’a pas imaginé et qui nous surprend.
    J’aime beaucoup le personnage de Will. C’est bien un adolescent comme les autres, il n’est pas le héro sans défaut mais un simple jeune homme, qui grâce à son excellente formation de Rôdeur arrive à trouver des solutions à des situations impossible. Il s’est entraîné pour être aussi doué et performant dans les situations où il se retrouve. J’aime beaucoup aussi sa relation avec son maître, Halt. A première vue, Halt est quelqu’un de froid et imperturbable mais sa relation avec son apprenti est attachante. Il le pousse à être le meilleur mais il prend soin de lui également, comme un père. Ce sont mes deux personnages préférés de la saga.
    Grâce au récit à la troisième personne et le fait qu’il exprime les pensées de ses personnages, John Flanagan nous permet de connaître plus ses personnages, de les approfondir et nous permet de nous y attacher.
    L’Ordre des Rôdeurs est aussi une partie de l’histoire que j’apprécie beaucoup. L’Ordre est vu de l’extérieur comme une société secrète, redoutable et qui doit certainement utilisé de la magie pour réussir à faire tout ce qu’ils font : la dissimulation, leur habileté à l’arc, etc. Or, c’est rien de tout ça. Tout est question d’entraînement, d’entraînement, d’observation et de ruse, et d’entraînement. A travers l’apprentissage de Will, on découvre les secrets de l’Ordre et je dois dire que c’est très intéressant !

Pour finir et résumer, l’apprenti d’Araluen est une excellente saga qui se lit facilement. John Flanagan nous emporte tout de suite dans ce monde moyenâgeux et dans l’apprentissage de Will, dans une aventure qui devrait en régaler plus d’un.