dimanche 15 juillet 2012

Nikki Heat, Richard Castle


Titre de la saga : Nikki Heat (tome 1 à 3)
Titre original : Nikki Heat
Auteur : Richard Castle
Résumé : Vague de chaleur (tome 1) : Un magnat de l’immobilier est retrouvé mort au pied de son immeuble de Manhattan. Et visiblement, il a eu de l’aide pour passer par-dessus la rambarde… Une femme avec un passé trouble réchappe de justesse d’une embuscade. Il faut chaud, trop chaud, à New York et les passions semblent se déchaîner.
Quand un autre meurtre a lieu dans l’entourage de l’homme d’affaires assassiné, la police enquête en eaux troubles, là où le secret et le silence font loi.
Mais l’enquêtrice de choc Nikki Heat est là pour faire la lumière sur cette sale affaire. Avec son équipe, elle va percer un à un tous les secrets du mort, flambeur incestueux aux multiples ennemis. Des secrets que de nombreuses personnes auraient préféré laisser dans l’ombre…
Source : fnac.com



Avis personnel : 2.5/5

            La saga Nikki Heat est écrite par Richard Castle, le très célèbre écrivain… de la série « Castle » (mon article sur la série). Oui, oui, vous avez bien lu, la saga qu’écrit Castle dans la série a été publiée dans la réalité. Etant devenue une fan de la série, j’ai voulu lire ces livres. D’ailleurs, merci à Amélie de me les avoir prêtés ^^.

            Nikki Heat est une inspectrice de police de New York. Elle et ses gars enquêtent sur la mort d’un riche immobilier, mort ressemblant à un suicide mais qui finalement n’en sera peut-être pas un. Mais sur la scène de crime, la police n’est pas seule. En effet, Jameson Rook, très célèbre journaliste d’enquête, est également sur les lieux ; il est là pour suivre le travail de l’équipe de Nikki Heat pour les besoins de son article.

            Petit aparté. Donc nous avons un écrivain fictif qui travaille en collaboration avec une équipe policière et écrit un livre sur cette équipe, ce livre met en scène un journaliste qui collabore avec une équipe policière et écrit un article sur cette équipe. On dirait un miroir qui reflète un miroir qui… bref, vous m’avez comprise.

            J’étais impatiente de me plonger dans les aventures de Nikki Heat mais dès les premières pages, j’ai eu beaucoup de mal à me plonger dedans et ça a duré tout le premier tome. Les phrases étaient maladroites, trop enfantine, les descriptions sans rythme. Je me suis renseignée un peu et ce serait plutôt un problème de traduction que d’écriture. Mais il était dit que ça s’arrangeait avec les tomes suivants. Soit, j’ai continué. A noter qu’il ne faut pas lire les livres avant d’avoir vu la saison correspondante (saison 1 <-> tome 1) car Richard Castle se base sur les enquêtes et les événements qu’il a vécu pour écrire ses livres. L’histoire policière à suivre est intéressante mais, comme pour la série, je suis surtout attirée par l’histoire entre Heat et Rook (Beckett et Castle dans la série).
            Au niveau de l’écriture, les tomes 2 et 3 s’améliorent beaucoup mais reste tout de même assez limite (le dernier tome relève le niveau, peut-être que le 4ème sera meilleur), d’où la note de 2.5.

            D’un point de vue série/livre, on voit qu’ils ont respectés les éléments des livres qui sont cités dans la série. J’ai beaucoup apprécié ça. De plus, les personnages des livres ont beaucoup les traits de caractères des personnages de la série, ce qui permet de revivre un peu certaines scènes de la série à travers les livres. Autre bon point.

Pour résumé, si vous êtes fan de la série Castle, ces livres sont une bonne manière de retrouver la série. Néanmoins, en version française il ne faut pas s’attendre à de la grande littérature (du moins dans les deux premiers tomes). 

N.B : je n'ai pas réussi à trouver qui a écrit en réalité ces livres donc si quelqu'un a cette information, je serai très heureuse s'il pouvait me la fournir. Merci.

1 commentaire:

  1. Je ne suis pas la série (même si elle me fait les yeux doux!) donc je n'étais pas au courant pour ces livres !
    Je doute les lire quand même...

    RépondreSupprimer