lundi 9 avril 2012

Pandemonium, Lauren Oliver


Titre du livre : Delirium tome 2
Titre original : Pandemonium
Auteur : Lauren Oliver
Résumé : Lena a découvert avec Alex ce sentiment interdit qu’est l’amour. Ensemble ils se sont enfuis, déterminés à gagner la Nature pour vivre leur passion. Mais seule Lena est parvenue à franchir la frontière. Sans savoir si Alex est encore vivant.
Aujourd’hui, Lena a rejoint la résistance. Elle se voit confier une mission qui pourrait bien lui coûter la vie. Quand une nouvelle rencontre remet en question tous ses principes. Se battre pour avoir le droit d’aimer : cela a-t-il vraiment un sens ?
Source : 4ème de couverture.



Avis personnel : 5/5

            J’attendais ce tome avec impatience depuis presque un an déjà. Lorsque j’avais refermé le premier tome, Delirium, Lauren Oliver nous avait laissé sur notre faim, en attente de la suite, que s’était-il passé ? Alex était-il vraiment mort ou non ? Comment allait faire Lena dans la Nature sans Alex pour lui servir de guide ? Lors de sa venue à Toulouse, en mars dernier, Lauren Oliver n’avait pas pu répondre à ces questions, maintenant je comprends mieux.

            Dans ce tome, l’auteure a décidé de nous raconter l’histoire en mélangeant le passé (proche) et le présent. J’ai trouvé que c’était une très bonne idée. Par ce moyen-là, Lauren Oliver a pu nous narrer d’un côté la découverte de la Nature par Lena, comment elle a pu vivre et survivre sans Alex de manière assez directe, sans s’embarrasser des détails superflus qui auraient alourdis l’histoire, et de l’autre, la mission de Lena que lui a confiée la résistance.
            Que ce soit clair, j’ai adoré ce second tome, je pense même le préférer au premier.  Lena est moins naïve, on voit que les événements qu’elle a traversés l’ont peu à peu changée et endurcie. J’ai beaucoup aimé cette évolution. Malgré tout, elle garde toujours une certaine appréhension à cause de son éducation, mais à mesure du temps, on la voit prendre de plus en plus conscience des libertés qu’elle peut à présent connaître, ce que nous nous connaissons depuis petit.
            Ce second tome a mis en avant plusieurs nouveaux personnages, et deux m’ont beaucoup touché : Tack et Julian. Je ne vais pas trop me pencher sur les raisons car cela révélerait trop d’éléments de l’histoire et gâcherait la lecture pour ceux qui ne l’ont pas lu.
             
L’amour, sous tous ses visages, est toujours présent, moins que dans le premier tome, mais toujours là, sous-jacent. Lena a du mal à se défaire d’Alex, à qui elle pense sans arrêt, à ce qu’elle aurait pu vivre avec lui dans la Nature.

            Pour résumé, Pandemonium est une très bonne suite pour Delirium, la tournure qu’a prise l’histoire est prenante et intrigante. Lauren Oliver arrive toujours à nous garder en haleine et une véritable artiste concernant les cliffhangers de fin de livre. Un an encore à attendre pour le troisième et dernier tome de la saga : Requiem.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire