jeudi 27 octobre 2011

Saga Twilight, Stephenie Meyer


Titre du livre : Fascination, Tentation, Hésitation et Révélation
Titre original : Twilight, New Moon, Eclipse and Breaking Dawn
Auteur : Stephenie Meyer
Résumé : Bella, dix-sept ans, décide de quitter l'Arizona ensoleillé où elle vivait avec sa mère, pour s'installer chez son père. Elle croit renoncer à tout ce qu'elle aime, certaine qu'elle ne s'habituera jamais ni à la pluie ni à Forks où l'anonymat est interdit. Mais elle rencontre Edward, lycéen de son âge, d'une beauté inquiétante. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes ? A la fois attirant et hors d'atteinte, Edward Cullen n'est pas humain. Il est plus que ça. Bella en est certaine.
Source : 4ème de couverture

Avis personnel : 4.5/5
            J'ai connu cette saga grâce à la sortie du premier film. Je l'avais tellement aimé que j'ai tout de suite voulu lire les livres dont a été tiré le film.
            L'histoire est celle de Bella Swan, 17 ans, qui va habiter chez son père, dans le petit état de Forks, Washington pour permettre à sa mère de partir avec son nouveau mari sur les routes pour sa carrière de joueur de base ball professionnel. Dans son nouveau lycée, elle y rencontre de nouvelles personnes dont Edward Cullen, son voisin de biologie. Edward l'intrigue, lui et sa famille l'intrigue. Il en devient même une obsession. Il s'avère que la famille Cullen est une famille de vampires. Mais que cela ne tienne, cela ne rebute pas Bella qui finit par tomber amoureuse du vampire et tente de s'intégrer dans son monde.
            Lorsque j'ai eu le premier bouquin dans mes mains, je n'ai pas pu m'empêcher de le dévorer : ça a été le début de ma perte. Le lendemain soir je le finissais (j'avais cours toute la journée). Le sur-lendemain, j'achetais les 3 autres et en 3 jours, j'avais fini la saga. C'était la première fois que cela m'arrivait.

            La saga Twilight est pour moi l'histoire d'amour entre Bella et Edward dans un monde surnaturel. Et cette histoire est magnifique. A travers ces 4 tomes, nous suivons l'évolution de leur relation, avec tous les obstacles que la condition d'humaine de Bella ou de vampire d'Edward entraînent.
            Si je dois parler de mon personnage favori dans Twilight, je ne citerai pas Edward ou Bella mais plutôt le couple qu’ils forment : un beau couple, avec des hauts et des bas mais une grande force tirée de l’union de ces deux êtres.
           
           


 En résumé, Twilight a été mon coup de cœur de l’an passé, j’ai trouvé l’écriture de Stephenie Meyer simple mais captivante. Elle a crée son univers (ici je parle bien des caractéristiques spéciales de ses vampires) bien à elle, auquel j’ai très facilement pu plonger jusqu’au bout de ma lecture.

mercredi 26 octobre 2011

Immortels (tome 2), Cate Tiernan


Titre du livre : Immortels tome 2
Titre original : Immortals tome 2
Auteur : Cate Tiernan
Résumé : Nasty trouve tant bien que mal sa place à River’s Edge, où elle réfléchit à son passé et à ses nouveaux choix de vie. Mais la présence de Reyn reste problématique : Nasty le désire autant qu’elle le hait. Elle ne peut l’aimer car il a tué sa famille, et pourtant… Une nuit, Nasty fait un cauchemar troublant, où apparaît son ancien ami Incy, qu’elle n’a pas revu depuis sa fuite. Elle le voit devant un feu de bois où se consument les autres membres de leur ancienne bande. Peu de temps après, Nasty se surprend à effectuer un acte de magie sans le vouloir, comme si sa nature originelle se réveillait en situation de danger. L’instant n’a duré qu’une seconde, mais elle a bel et bien pratiqué de la magie noire, une forme d’énergie détectable par les immortels à la recherche d’autres immortels... comme Incy.
Source : amazon.fr



Avis personnel : 5/5

            Immortels (tome 2) est le deuxième tome de la saga Immortels de Cate Tiernan. Dans ce livre, on retrouve Nasty qui vit toujours à River’s Edge et qui s’acclimate beaucoup mieux dans cet environnement que dans le premier tome. Enfin, c’est ce qu’elle croyait jusqu’au moment où tout commence à partir de travers.
            Ce deuxième tome commence doucement, on retrouve Nasty qui s’est finalement adapté à la vie de River’s Edge, à ses enseignants et à ses camarades. Tous excepté Reyn. Leur passé commun est dur à surmonter pour l’immortelle.
Ce nouveau volet est également l’occasion de retrouver des personnages de l’ancienne vie de Nasty : Incy et ses acolytes.

            Ce livre a été un plaisir pour moi de le lire. L’ayant lu de suite après avoir fini le premier tome, il n’y a eu aucune cassure, le passage entre les deux livres a été très fluide. L’intrigue de ce deuxième opus est aussi prenante, quoique plus mystérieuse, que dans le premier. Cette saga de Cate Tiernan est un vrai coup de foudre pour moi.
           

mardi 25 octobre 2011

Wicca Tome 1, Cate Tiernan


Titre du livre : Wicca (tome 1)
Titre original : Sweep
Auteur : Cate Tiernan
Résumé : Morgan Rowlands est une adolescente comme les autres, dont la vie change le jour où Cal Blaire arrive au lycée. Beau, charmant et mystérieux, il est aussitôt adulé par toutes et tous. Lorsque Cal organise une soirée pour faire connaissance avec les autres élèves, le garçon leur explique qu’il pratique la Wicca. Cette forme de magie blanche est une religion ancestrale qui célèbre la nature. Morgan se trouve irrésistiblement attirée. Cal propose aux intéressés de se voir régulièrement pour continuer à pratiquer la Wicca. La jeune fille se prend de passion pour ces rendez-vous et aiguise l’intérêt de Cal, qui voit en elle une possible sorcière…
Source : lecture-academy



Avis personnel : 4/5
Au début, je ne voulais pas acheter ce livre, la 4ème de couverture ne me tentant pas. Mais, lors de la séance de dédicace de Cate Tiernan, les filles avec qui j’ai des passions littéraires en commun m’ont dit que j’allais adorer : je leur ai fait confiance et je l’ai donc acheté (et fait dédicacer par la même occasion). C’était il y a un mois. Puis, dimanche soir, je me suis dit « j’ai envie de lire » et j’ai regardé ma PAL (Pile A Lire) et j’avais le choix entre « Lancelot ou le chevalier à la charrette » (en cours), « Wicca », « Eragon » (en cours) et « Les thanatonautes » (en cours). J’ai opté pour Wicca et je n’ai pas pu m’arrêter jusqu’à ce que l’heure soit carrément déraisonnable pour une veille de début de semaine.
Wicca c’est l’histoire de Morgan Rowlands, jeune lycéenne qui voit sa vie changer lorsque Cal Blaire, jeune homme à la fois beau, mystérieux et amical, arrive dans son lycée. Elle pense être banal alors qu’il devient très rapidement l’ami de tout le monde, le garçon que toutes les filles veulent. Morgan en fait partie mais elle pense qu’elle n’a aucune chance. Lors d’une fête organisée par Cal, il s’avère qu’il fait partie de la Wicca : religion de sorciers et sorcières basés sur la communion avec la Nature. Morgan et plusieurs de ses camarades sont attirés par cette magye mais seule Morgan développe de puissants pouvoirs.

Ce premier tome est centré sur la découverte du monde Wiccan à travers le personnage de Morgan. Morgan est une lycéenne qui se trouve tout à fait banal physiquement et qui est très studieuse au lycée. Pour elle, de nombreuses filles sont plus belles qu’elle, à commencer par sa meilleure amie Bree. Pour moi, on retrouve en Morgan l’héroïne de base des romans young adult : la fille qui se trouve banal mais dont le nouveau venu va être irrémédiablement attiré par elle. Mais soit, ça ne pose pas de problème ici, car avant tout, c’est la Wicca qui les réunit.
L’histoire en elle-même est fluide et captivante. Cate Tiernan nous dépeint le wiccanisme d’une façon simple et enrichissante. Elle a une facilité déconcertante d’intégrer dans ses romans la magie de manière naturelle : comme si la magie avait toujours eu sa place dans ce monde et non quelque chose de rajouter. J’avais déjà eu ce sentiment en lisant « Immortels ».
Au niveau des personnages, j’aime beaucoup Morgan et sa sœur Mary K. Chacune a un caractère bien à elle mais elles se complètent, leurs interactions sont toujours sympas à lire. Robbie, le meilleur ami de Morgan, est un personnage qui demande à être développer dans les tomes prochains, j’ai bien accroché mais on ne le voit pas encore assez à mon goût. Cal, le chéri à Morgan, est quand à lui encore mystérieux de mon point de vue. Mais je pressens que dans les prochains tomes, on va en savoir plus sur lui.

Une originalité de « Wicca » est le petit bout de journal des Ombres en début de chapitre, au début je n’ai pas compris pourquoi ils étaient là, puis finalement, ils prennent tout leur sens et ils apportent un plus à l’histoire tout en ne la gâchant pas.

Pour résumer : une 4ème de couverture qui ne laissait en aucun cas imaginer que ce livre allait être génial. Dès les premières pages on est entrainé dans la peau de Morgan qui ne veut pas nous laisser partir avant d’être arrivé à la dernière page.

vendredi 7 octobre 2011

Concours du vendredi chez Tessa (Le fauteuil)

Tessa organiser un concours pour tenter de gagner un livre parmi une sélection de livres et/ou des marques pages.



Pour tenter d'y participer et les modalités du concours, rendez-vous à cette adresse : ici

Bonne chance ;)

mercredi 5 octobre 2011

Immortels (tome 1), Cate Tiernan


Titre du livre : Immortels tome 1
Titre original : Immortals beloved
Auteur : Cate Tiernan
Résumé : Nastasya est une immortelle : elle semble avoir 18 ans mais en a 459. Ces dernières décennies, sa vie consiste à noyer son ennui dans les soirées arrosées. Un soir à Londres, son meilleur ami brise le dos d’un homme qu’il trouvait gênant. Bouleversée par cette cruauté et rongée par la culpabilité de n’avoir rien fait pour s’interposer, Nasty s’enfuit aux États-Unis. Elle y rejoint River, une autre immortelle qui l’avait invitée autrefois à vivre chez elle. Nasty se retrouve alors dans un centre de réhabilitation pour les immortels qui ont perdu le goût de vivre. La rebelle jeune fille finit par se plier aux règles de la maison et se lie avec les autres habitants, dont le sombre et mystérieux Reyn. Sa nouvelle vie lui permet de renouer avec ses origines, dont elle avait enfoui le souvenir. Elle se rappelle notamment l’assassinat de sa famille auquel Reyn pourrait ne pas être totalement étranger… « Je suis née en 1551, un joli chiffre bien symétrique. Quatre cent cinquante ans plus tard, on me demande encore ma pièce d’identité dans les bars. Avant que vous vous mettiez à crier, Waouh, génial ! laissez-moi vous dire à quel point c’est pénible. Je suis une adulte. Depuis presque toujours. Pourtant, je ne peux sortir de cet état d’adolescence éternelle, et je ne peux pas modifier mon apparence. »
Source : fr.wikipedia.org



Avis personnel : 5/5
J’avais Immortels dans ma liste des livres à acheter depuis quelques temps déjà mais ce n’était pas ma priorité numéro 1 jusqu’à ce que Cate Tiernan vienne à Toulouse pour une séance de dédicace ( Article sur la séance de dédicace ). Evénement trop rare dans le sud, il m’était impossible de le manquer, donc j’ai acheté le tome 1. Malheureusement, je n’ai pas pu le lire entièrement avant la rencontre (quarantaine de pages) mais cela ne m’a pas empêchée d’apprécier la rencontre. Au final, j’ai acheté les deux tomes d’Immortels et le premier tome de Wicca. Et j’ai fini le tome 1 et 2 d’Immortels le lendemain de la rencontre. Donc, oui j’ai adoré ces livres.

Immortels c’est l’histoire de Nastasia ou Nasty pour ses amis. C’est une immortelle de 459ans qui adore sortir, boire et faire la fête jusqu’au jour où son meilleur ami, Innocencio (ou Incy pour les intimes), rend un homme tétraplégique pour son seul plaisir. Ce fut LE choc pour Nasty, elle comprend rapidement que son immortalité la rendue insensible aux choses, il faut qu’elle change ça. C’est pour cela qu’elle se rend à River’s Edge aux Etats-Unis, une ferme du fin fond des Etats-Unis dans lequel viennent les immortels égarés ou perdus. Cette ferme est également une sorte d’école où des immortels enseignent à d’autres immortels l’étendue de leur pouvoir et une nouvelle forme de vie. Nasty quitte son ancienne vie sans un seul mot pour ses amis, sans même une indication de l’endroit où elle part. A River’s Edge, Nasty va apprendre à vivre des choses simples de la vie, des choses qu’en tant qu’immortelle elle prenait pour inutile et sans intérêt. Elle va y retrouver River, la propriétaire des lieux qui lui a proposé y a plus de 50 décennies de la rejoindre, Reyn, une sorte de dieu viking (je reprends les mots de Nasty) et une dizaine d’autres immortels.

            Dès les premières pages du livre j’ai apprécié Nasty. Elle a de très bonnes répliques cinglantes et ironiques, mais c’est aussi une immortelle qui a un passé douleureux et sulfureux dont elle n’est pas très fière. A River’s Edge, on la voit faire un long chemin vers l’acceptation de son passé malgré les obstacles qui interviennent sur sa route. C’est un personnage aussi fort que vulnérable, très maladroite dans ses relations sociales, tout cela la rend attachante.
            En dehors de Nasty, trois personnages sont sortis du lot pour moi : River, Reyn (c’était quasiment obligé) et Solis. River, la propriétaire de River’s Edge, est une immortelle qui a choisi d’aider ses congénères à survivre à leur immortalité. Elle est gentille mais sait se montrer ferme, on dirait une mère. Solis est l’un des professeurs. J’ai encore du mal à cerner pourquoi je l’aime bien. Il n’est pas tendre au début avec Nasty, doutant de sa réelle motivation à être venu à River’s Edge. Mais au fil des pages, on commence à l’apprécier. Et pour finir, le dernier mais pas des moindres : Reyn. Dès son entrée, Nasty nous fait l’aimer : elle le surnomme « Dieu Viking ». Elle est tellement morte de désir pour lui qu’on ne peut que ressentir. Reyn, immortel lui aussi, assez peu bavard et très froid vis-à-vis de Nasty dès le début. Comme elle, on ne sait pas pourquoi mais il a une aura de mystère autour de lui qui nous attire et qui nous rend avare d’informations sur lui et sur les scènes avec lui. Car, à chaque fois que Reyn est dans une scène, tout part de travers. J’ai trouvé assez marrant de voir Nasty, immortelle depuis 459 ans il faut le rappeler, agisse presque comme une adolescente quand elle parle avec Reyn : intérieurement elle fond pour lui mais elle tente de le cacher en étant cassante avec lui.

            Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce premier tome d’Immortels. L’écriture est fluide et prenante, les personnages sont intéressants à travers leurs histoires et la trame de fond est captivante. La magie est présente mais de façon subtile, elle a été présenté comme quelque chose de naturel qui allait de soi avec l’état d’immortel. Un coup de fraîcheur pour ce genre de livre.

            Vivement que je commence le tome 2 !

dimanche 2 octobre 2011

Séance de dédicace avec Cate Tiernan, samedi 1er octobre 2011




Samedi 1er octobre, Cate Tiernan a fait une séance de dédicace au Virgin de Toulouse à 16h pour la sortie du tome 3 de Wicca.
Cate Tiernan est l’auteur de deux sagas : Immortels et Wicca.



Je dois avouer quelque chose, pas très reluisant certes mais il le faut… ça fait quelques mois que j’ai dans ma liste des livres à acheter Immortels et Wicca tome 1 mais, jusqu’à hier, je ne l’avais pas encore fait. En début de semaine, je me suis rappelée que samedi c’était justement la séance de dédicace de Cate à Toulouse et, qu’il fallait absolument y aller pour montrer qu’à Toulouse on veut voir les auteurs (et c’est toujours bien de parler avec des auteurs de leurs livres –bon pas pour moi dans ce cas- et de comment ils écrivent, leurs inspirations, etc.). Donc je me suis mis en quête du tome 1 d’Immortels (il avait l’air de plus me correspondre que Wicca). Incroyable mais impossible de le trouver, j’ai fait 3 librairies et je n’ai réussi à le trouver qu’à Cultura le matin même de la dédicace. Moi qui comptais le lire la veille pour au moins pouvoir en parler c’était raté. Néanmoins, je suis arrivée avec plus d’1h30 d’avance au Virgin donc j’en ai profité pour le commencer et finalement, je ne m’étais pas trompée : j’ai adoré dès les premières pages. Nasty est géniale. 40 pages et il était l’heure de commencer à faire la queue.[Edit 02/10/2011: il ne m'aura fallu qu'un seul et unique jour pour lire les 2 tomes d'Immortels et je ne regrette pas du tout mes achats. J'ai adoré de la première ligne à la dernière. Mais je m'étendrais plus sur mon prochain article.]  J’ai revu des filles que j’avais rencontré lors de la séance de dédicace de Lauren Oliver, c’était super sympa de les y retrouver, et également de faire de nouvelles rencontres.
Vers 15h50, la personne qui s’occupait de la séance de dédicace de Virgin (désolé je ne me souviens plus de son prénom) vient nous informer que Cate n’était toujours pas arrivée mais qu’on ne devait pas s’inquiéter. Finalement vers 16h10, Cate arrive mais elle va poser ses affaires et faire une séance d’interview et de photos dans une autre salle avant de venir signer. Pas de problème pour nous, on est patientes mais on commence à avoir chaud et soif. Finalement, on est qu’une dizaine à être venu à la séance. Cate arrive enfin avec Cécile et Justine (je n’ai pas très bien entendu mais je crois qu’elles font partie des éditions Black Moon). Elle commence à signer les livres de chacunes d’entre nous (cette fois-ci, il n’y a pas eu de garçons) et prendre quelques photos.



Puis on est passé aux questions. Cate a une voix douce et parle assez lentement donc on n’a pas trop eu besoin des traductions de Cécile, sauf pour traduire certaines de nos questions.
Voici à peu près ce que je me souviens.

Dans quelle ambiance de travail écrit-elle ? Ecoute-t-elle de la musique ?
Elle commence à écrire le matin vers 10h jusqu’à 14h, l’heure à laquelle elle part chercher ses enfants. Elle s’en occupe et après elle reprends un peu l’écriture. Les bons jours elle écrit 8 à 10 pages et les très bons jusqu’à une douzaine de pages.
Cécile est intervenu pour nous dire que la veille, Cate lui avait dit que si elle n’arrivait pas à écrire, elle ne se forçait pas, elle ne restait pas derrière son bureau à écrire car de toute manière, rien de bon ne sortirait et elle devrait reprendre ce travail par la suite.

Etait-elle wiccane ?
Cate n’est pas wiccane mais elle aime bien cette religion/philosophie. C’est très centrée sur la femme et sur la nature.

A-t-elle rencontré des wiccans pour ses recherches ?
Elle n’a pas rencontré de wiccans mais elle a fait beaucoup de recherches sur Internet et lu beaucoup de livres à ce sujet. Comme ses personnages font en quelques sortes partie d’elle, elle y a mis son ressenti par rapport au wiccanisme.

Comment avait-elle eu l’idée d’écrire Immortels ?
Elle a écrit un livre qui n’est pas sorti en France « Balefire » où un de ses personnages étaient vraiment méchants, un personnage qu’elle adorait. Et donc elle est partie d’un personnage comme celui-là dans « Immortels » : Nasty. Nasty est un personnage méchant vilain (d’où au début on l’appelle Nasty, pour « naughty » = vilain) puis, au fil des pages, elle change (chut j’ai pas encore lu ça !) pour finalement se faire appeler Nastasya (si je me trompe pas, je corrigerai si jamais quand j’aurai fini le livre).

Combien de temps passe-t-elle à faire des recherches par rapport à l’écriture d’un livre ?
Cate met à peu près 9 mois pour écrire un livre.
Au contraire d’autres auteurs, elle ne fait pas toutes ses recherches avant d’écrire, elle les fait au fur et à mesure de ses besoins. Elle peut passer 3 heures à faire des recherches pour écrire seulement une ligne de son livre comme elle peut écrire pendant des heures sans faire de recherches.
Cécile a ensuite inversé les rôles et a demandé à Cate si elle voulait nous poser une question.

Qu’est-ce qu’on a aimé dans ses livres ?
Beaucoup ont parlé de romance, pour Immortels de son personnage Nasty (c’était moi, et oui j’ai été très gênée par rapport à cette question) et pour Wicca (si je ne me trompe pas) les moments où le personnage principal apprends la magie, l’utilise et sa relation avec ses parents.
Cate et Cécile nous ont dit que Wicca n’était pas un livre sur la magie mais un livre sur la vraie vie avec de la magie. Cate a également rajouté que le personnage principale de Wicca était une fille qui apprenait à devenir plus forte.

Ensuite, Cécile nous a demandé quelle couverture d’Immortels tome 1 et 2 on préférait. Les avis ont divergés : certains préférant le 2 car plus en rapport avec l’histoire, d’autre le 1 car plus original, plus rétro. Mais une chose a mis tout le monde d’accord : le changement de tranche des livres Black Moon (le nom de l’auteur sur fond blanc) est dommage car pour certaines sagas, ça désharmonie la bibliothèque.

Pour finir, je lui ai posé des questions sur son temps à Toulouse et ce qu’elle fait et aimé.
Elle n’est arrivé que le samedi matin donc elle s’est juste promené dans le centre et reposé dans un parc. Elle a beaucoup aimé les vieux bâtiments et les tuiles roses (fierté toulousaine ^^). Malheureusement elle n’a pas fait de musées. Cécile nous a appris qu’elle aimait beaucoup les musées et que dans les autres villes elle en avait fait : musée du tissu (à Lyon je crois), musée des miniatures et musées de l’armée.

Petite anecdote sur l’accent toulousain. Je parlais avec Cécile que Cate parlait assez lentement donc c’était facile pour nous de comprendre son anglais que par contre, elle devait avoir du mal à comprendre nos questions en anglais surtout pour ceux qui ont des accents comme à Toulouse. Cécile m’a dit que je n’avais pas encore trop l’accent toulousain, c’était sans compter de dire les mots tel que « tranquille », « vin » et « pain ». Cate a bien rigolé.

Puis il était l’heure de partir, Cate avait un avion à prendre. Tout à la fin, nous n’étions plus que 3 et la personne en charge à Virgin a tenu à nous offrir quelque chose pour être venu et rester : un carnet de lecture où noter les livres que l’on lit avec leur résumé et un commentaire.

Cette séance de dédicace, ma deuxième, était très enrichissante et sympathique. Cate Tiernan est très gentille et agréable et me laisse un très bon souvenir de ce samedi après-midi. Merci à Cate Tiernan d'être venue et aux éditions Black Moon et à Virgin d'avoir tout organisé.

Revoir certaines filles de la séance de dédicace de Lauren Oliver était génial et rencontrer de nouvelles filles également. 

J’espère avoir une nouvelle séance de dédicace prochainement à Toulouse.

Sur ce, je repars lire Immortels tome 1.


(une petite fille est venu lui donner ce coffret Hello Kitty pour qu'elle le signe, c'était trop chou)