mardi 25 octobre 2011

Wicca Tome 1, Cate Tiernan


Titre du livre : Wicca (tome 1)
Titre original : Sweep
Auteur : Cate Tiernan
Résumé : Morgan Rowlands est une adolescente comme les autres, dont la vie change le jour où Cal Blaire arrive au lycée. Beau, charmant et mystérieux, il est aussitôt adulé par toutes et tous. Lorsque Cal organise une soirée pour faire connaissance avec les autres élèves, le garçon leur explique qu’il pratique la Wicca. Cette forme de magie blanche est une religion ancestrale qui célèbre la nature. Morgan se trouve irrésistiblement attirée. Cal propose aux intéressés de se voir régulièrement pour continuer à pratiquer la Wicca. La jeune fille se prend de passion pour ces rendez-vous et aiguise l’intérêt de Cal, qui voit en elle une possible sorcière…
Source : lecture-academy



Avis personnel : 4/5
Au début, je ne voulais pas acheter ce livre, la 4ème de couverture ne me tentant pas. Mais, lors de la séance de dédicace de Cate Tiernan, les filles avec qui j’ai des passions littéraires en commun m’ont dit que j’allais adorer : je leur ai fait confiance et je l’ai donc acheté (et fait dédicacer par la même occasion). C’était il y a un mois. Puis, dimanche soir, je me suis dit « j’ai envie de lire » et j’ai regardé ma PAL (Pile A Lire) et j’avais le choix entre « Lancelot ou le chevalier à la charrette » (en cours), « Wicca », « Eragon » (en cours) et « Les thanatonautes » (en cours). J’ai opté pour Wicca et je n’ai pas pu m’arrêter jusqu’à ce que l’heure soit carrément déraisonnable pour une veille de début de semaine.
Wicca c’est l’histoire de Morgan Rowlands, jeune lycéenne qui voit sa vie changer lorsque Cal Blaire, jeune homme à la fois beau, mystérieux et amical, arrive dans son lycée. Elle pense être banal alors qu’il devient très rapidement l’ami de tout le monde, le garçon que toutes les filles veulent. Morgan en fait partie mais elle pense qu’elle n’a aucune chance. Lors d’une fête organisée par Cal, il s’avère qu’il fait partie de la Wicca : religion de sorciers et sorcières basés sur la communion avec la Nature. Morgan et plusieurs de ses camarades sont attirés par cette magye mais seule Morgan développe de puissants pouvoirs.

Ce premier tome est centré sur la découverte du monde Wiccan à travers le personnage de Morgan. Morgan est une lycéenne qui se trouve tout à fait banal physiquement et qui est très studieuse au lycée. Pour elle, de nombreuses filles sont plus belles qu’elle, à commencer par sa meilleure amie Bree. Pour moi, on retrouve en Morgan l’héroïne de base des romans young adult : la fille qui se trouve banal mais dont le nouveau venu va être irrémédiablement attiré par elle. Mais soit, ça ne pose pas de problème ici, car avant tout, c’est la Wicca qui les réunit.
L’histoire en elle-même est fluide et captivante. Cate Tiernan nous dépeint le wiccanisme d’une façon simple et enrichissante. Elle a une facilité déconcertante d’intégrer dans ses romans la magie de manière naturelle : comme si la magie avait toujours eu sa place dans ce monde et non quelque chose de rajouter. J’avais déjà eu ce sentiment en lisant « Immortels ».
Au niveau des personnages, j’aime beaucoup Morgan et sa sœur Mary K. Chacune a un caractère bien à elle mais elles se complètent, leurs interactions sont toujours sympas à lire. Robbie, le meilleur ami de Morgan, est un personnage qui demande à être développer dans les tomes prochains, j’ai bien accroché mais on ne le voit pas encore assez à mon goût. Cal, le chéri à Morgan, est quand à lui encore mystérieux de mon point de vue. Mais je pressens que dans les prochains tomes, on va en savoir plus sur lui.

Une originalité de « Wicca » est le petit bout de journal des Ombres en début de chapitre, au début je n’ai pas compris pourquoi ils étaient là, puis finalement, ils prennent tout leur sens et ils apportent un plus à l’histoire tout en ne la gâchant pas.

Pour résumer : une 4ème de couverture qui ne laissait en aucun cas imaginer que ce livre allait être génial. Dès les premières pages on est entrainé dans la peau de Morgan qui ne veut pas nous laisser partir avant d’être arrivé à la dernière page.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire