dimanche 2 octobre 2011

Séance de dédicace avec Cate Tiernan, samedi 1er octobre 2011




Samedi 1er octobre, Cate Tiernan a fait une séance de dédicace au Virgin de Toulouse à 16h pour la sortie du tome 3 de Wicca.
Cate Tiernan est l’auteur de deux sagas : Immortels et Wicca.



Je dois avouer quelque chose, pas très reluisant certes mais il le faut… ça fait quelques mois que j’ai dans ma liste des livres à acheter Immortels et Wicca tome 1 mais, jusqu’à hier, je ne l’avais pas encore fait. En début de semaine, je me suis rappelée que samedi c’était justement la séance de dédicace de Cate à Toulouse et, qu’il fallait absolument y aller pour montrer qu’à Toulouse on veut voir les auteurs (et c’est toujours bien de parler avec des auteurs de leurs livres –bon pas pour moi dans ce cas- et de comment ils écrivent, leurs inspirations, etc.). Donc je me suis mis en quête du tome 1 d’Immortels (il avait l’air de plus me correspondre que Wicca). Incroyable mais impossible de le trouver, j’ai fait 3 librairies et je n’ai réussi à le trouver qu’à Cultura le matin même de la dédicace. Moi qui comptais le lire la veille pour au moins pouvoir en parler c’était raté. Néanmoins, je suis arrivée avec plus d’1h30 d’avance au Virgin donc j’en ai profité pour le commencer et finalement, je ne m’étais pas trompée : j’ai adoré dès les premières pages. Nasty est géniale. 40 pages et il était l’heure de commencer à faire la queue.[Edit 02/10/2011: il ne m'aura fallu qu'un seul et unique jour pour lire les 2 tomes d'Immortels et je ne regrette pas du tout mes achats. J'ai adoré de la première ligne à la dernière. Mais je m'étendrais plus sur mon prochain article.]  J’ai revu des filles que j’avais rencontré lors de la séance de dédicace de Lauren Oliver, c’était super sympa de les y retrouver, et également de faire de nouvelles rencontres.
Vers 15h50, la personne qui s’occupait de la séance de dédicace de Virgin (désolé je ne me souviens plus de son prénom) vient nous informer que Cate n’était toujours pas arrivée mais qu’on ne devait pas s’inquiéter. Finalement vers 16h10, Cate arrive mais elle va poser ses affaires et faire une séance d’interview et de photos dans une autre salle avant de venir signer. Pas de problème pour nous, on est patientes mais on commence à avoir chaud et soif. Finalement, on est qu’une dizaine à être venu à la séance. Cate arrive enfin avec Cécile et Justine (je n’ai pas très bien entendu mais je crois qu’elles font partie des éditions Black Moon). Elle commence à signer les livres de chacunes d’entre nous (cette fois-ci, il n’y a pas eu de garçons) et prendre quelques photos.



Puis on est passé aux questions. Cate a une voix douce et parle assez lentement donc on n’a pas trop eu besoin des traductions de Cécile, sauf pour traduire certaines de nos questions.
Voici à peu près ce que je me souviens.

Dans quelle ambiance de travail écrit-elle ? Ecoute-t-elle de la musique ?
Elle commence à écrire le matin vers 10h jusqu’à 14h, l’heure à laquelle elle part chercher ses enfants. Elle s’en occupe et après elle reprends un peu l’écriture. Les bons jours elle écrit 8 à 10 pages et les très bons jusqu’à une douzaine de pages.
Cécile est intervenu pour nous dire que la veille, Cate lui avait dit que si elle n’arrivait pas à écrire, elle ne se forçait pas, elle ne restait pas derrière son bureau à écrire car de toute manière, rien de bon ne sortirait et elle devrait reprendre ce travail par la suite.

Etait-elle wiccane ?
Cate n’est pas wiccane mais elle aime bien cette religion/philosophie. C’est très centrée sur la femme et sur la nature.

A-t-elle rencontré des wiccans pour ses recherches ?
Elle n’a pas rencontré de wiccans mais elle a fait beaucoup de recherches sur Internet et lu beaucoup de livres à ce sujet. Comme ses personnages font en quelques sortes partie d’elle, elle y a mis son ressenti par rapport au wiccanisme.

Comment avait-elle eu l’idée d’écrire Immortels ?
Elle a écrit un livre qui n’est pas sorti en France « Balefire » où un de ses personnages étaient vraiment méchants, un personnage qu’elle adorait. Et donc elle est partie d’un personnage comme celui-là dans « Immortels » : Nasty. Nasty est un personnage méchant vilain (d’où au début on l’appelle Nasty, pour « naughty » = vilain) puis, au fil des pages, elle change (chut j’ai pas encore lu ça !) pour finalement se faire appeler Nastasya (si je me trompe pas, je corrigerai si jamais quand j’aurai fini le livre).

Combien de temps passe-t-elle à faire des recherches par rapport à l’écriture d’un livre ?
Cate met à peu près 9 mois pour écrire un livre.
Au contraire d’autres auteurs, elle ne fait pas toutes ses recherches avant d’écrire, elle les fait au fur et à mesure de ses besoins. Elle peut passer 3 heures à faire des recherches pour écrire seulement une ligne de son livre comme elle peut écrire pendant des heures sans faire de recherches.
Cécile a ensuite inversé les rôles et a demandé à Cate si elle voulait nous poser une question.

Qu’est-ce qu’on a aimé dans ses livres ?
Beaucoup ont parlé de romance, pour Immortels de son personnage Nasty (c’était moi, et oui j’ai été très gênée par rapport à cette question) et pour Wicca (si je ne me trompe pas) les moments où le personnage principal apprends la magie, l’utilise et sa relation avec ses parents.
Cate et Cécile nous ont dit que Wicca n’était pas un livre sur la magie mais un livre sur la vraie vie avec de la magie. Cate a également rajouté que le personnage principale de Wicca était une fille qui apprenait à devenir plus forte.

Ensuite, Cécile nous a demandé quelle couverture d’Immortels tome 1 et 2 on préférait. Les avis ont divergés : certains préférant le 2 car plus en rapport avec l’histoire, d’autre le 1 car plus original, plus rétro. Mais une chose a mis tout le monde d’accord : le changement de tranche des livres Black Moon (le nom de l’auteur sur fond blanc) est dommage car pour certaines sagas, ça désharmonie la bibliothèque.

Pour finir, je lui ai posé des questions sur son temps à Toulouse et ce qu’elle fait et aimé.
Elle n’est arrivé que le samedi matin donc elle s’est juste promené dans le centre et reposé dans un parc. Elle a beaucoup aimé les vieux bâtiments et les tuiles roses (fierté toulousaine ^^). Malheureusement elle n’a pas fait de musées. Cécile nous a appris qu’elle aimait beaucoup les musées et que dans les autres villes elle en avait fait : musée du tissu (à Lyon je crois), musée des miniatures et musées de l’armée.

Petite anecdote sur l’accent toulousain. Je parlais avec Cécile que Cate parlait assez lentement donc c’était facile pour nous de comprendre son anglais que par contre, elle devait avoir du mal à comprendre nos questions en anglais surtout pour ceux qui ont des accents comme à Toulouse. Cécile m’a dit que je n’avais pas encore trop l’accent toulousain, c’était sans compter de dire les mots tel que « tranquille », « vin » et « pain ». Cate a bien rigolé.

Puis il était l’heure de partir, Cate avait un avion à prendre. Tout à la fin, nous n’étions plus que 3 et la personne en charge à Virgin a tenu à nous offrir quelque chose pour être venu et rester : un carnet de lecture où noter les livres que l’on lit avec leur résumé et un commentaire.

Cette séance de dédicace, ma deuxième, était très enrichissante et sympathique. Cate Tiernan est très gentille et agréable et me laisse un très bon souvenir de ce samedi après-midi. Merci à Cate Tiernan d'être venue et aux éditions Black Moon et à Virgin d'avoir tout organisé.

Revoir certaines filles de la séance de dédicace de Lauren Oliver était génial et rencontrer de nouvelles filles également. 

J’espère avoir une nouvelle séance de dédicace prochainement à Toulouse.

Sur ce, je repars lire Immortels tome 1.


(une petite fille est venu lui donner ce coffret Hello Kitty pour qu'elle le signe, c'était trop chou)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire